Le nouveau poste de la SQ en Beauce-Sartigan sera prêt à l’été 2020

Photo de Amélie Carrier
Par Amélie Carrier
Le nouveau poste de la SQ en Beauce-Sartigan sera prêt à l’été 2020
L’inspecteur-chef Guy Tremblay, directeur général adjoint par intérim de la Grande fonction de la surveillance du territoire de la Sûret du Québec, Normand Roy, préfet de la MRC de Beauce-Sartigan, Samuel Poulin, député de Beauce-Sud, Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Mario Bouchard, directeur général par intérim de la Sûreté du Québec, ainsi que Guy Boilard, vice-président à la gestion des espaces et aux transactions immobilières de la Société québécoise des infrastructures. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

La première pelletée de terre soulignant le début de la construction du nouveau poste de la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC de Beauce-Sartigan, qui sera situé du côté est de l’intersection de la route 204 et de la 120e Rue, à Saint-Georges, a été effectuée le vendredi 17 mai dernier.

À lire également : «Un appel d’offres déposé dans les prochaines semaines pour le centre de services de la SQ»

Ce poste, dont la fin des travaux est prévue pour l’été 2020, rassemblera non seulement les enquêtes criminelles et la gendarmerie, mais également le centre de services réunissant l’ensemble des ressources qui desserviront les MRC de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche, des Etchemins et des Appalaches.

«Ce sont 76 membres policiers et civils qui seront regroupés dans un poste moderne, construit dans le respect du développement durable et intégrant les nouvelles couleurs de la Sûreté du Québec, autant au niveau de l’uniforme que du véhicule», explique le directeur général par intérim de la SQ, Mario Bouchard.

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique.

Cette centralisation permettra donc une meilleure cohésion et une plus grande rapidité en ce qui concerne les interventions, de même qu’une meilleure gestion des ressources policières sous un même toit.

«Compte tenu de la nature extrêmement sensible et primordiale des fonctions dont doivent s’acquitter les policières et les policiers, c’est important qu’ils puissent compter en tout temps sur des infrastructures capables de répondre à leurs besoins opérationnels», indique la vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Notons d’ailleurs que la gestion du projet, qui sera assurée par la Société québécoise des infrastructures (SQI), nécessitera un investissement public de 15,8 millions de dollars octroyé par le gouvernement provincial.

Spécificités de l’édifice

Le bâtiment d’un seul étage possédera une superficie de 1916 mètres carrés et sera érigé sur un terrain de 14 000 mètres carrés.

La fin des travaux est prévue pour l’été 2020.

À l’intérieur de l’édifice se retrouveront notamment la zone administrative comprenant entre autres l’accueil, les bureaux et une salle polyvalente, ainsi que les vestiaires, le secteur de la sécurité routière et de la protection publique, les enquêtes, les locaux spéciaux et l’espace d’entreposage nécessaire aux divers équipements utilisés par la Sûreté du Québec.

Plusieurs mesures susceptibles de contribuer à la protection de l’environnement, dont la gestion efficace de l’eau, l’aménagement écologique du site et l’installation d’équipements énergétiques performants seront également appliquées au projet.

Rappelons que les effectifs de la SQ de la MRC de Beauce-Sartigan sont logés temporairement à deux adresses depuis 2012, soit dans un immeuble appartenant à la SQI et dans les anciens locaux de la Sûreté municipale de Saint-Georges.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des