Le nouveau visage de Beauceville

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Le nouveau visage de Beauceville
Pierre Poulin, Jean-Champagne et François Veilleux (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Dans le cadre d’une rencontre d’information au sujet du plan de revitalisation qui a eu lieu à l’auditorium de la polyvalente Saint-François le 16 décembre dernier, le maire de Beauceville, François Veilleux, a fait découvrir aux citoyens le nouveau visage de la municipalité.

François Veilleux a donné carte blanche au Beaucevillois d’origine, Pierre Poulin du Groupp Pierre Poulin Design Architecture, pour revoir le centre-ville et lui donner un petit coup de jeunesse tout en prémunissant les bâtiments municipaux contre les inondations.

«C’est un très grand changement, une identité nouvelle qu’on vient donner à la ville», explique M. Poulin.

Une esquisse de la nouvelle rue, du rond-point et du nouveau boisé des Amoureux réalisée par le Groupp Pierre Poulin Design Architecture.

Nouvelle artère principale dans un axe est-ouest, nouvel hôtel de ville sur la 9e Avenue, création du boisé des Amoureux à un nouvel endroit, près de la boucherie Au coin gourmand, ainsi que deux carrefours giratoires viendront ralentir la circulation sur le boulevard Renault qui passera de quatre à trois voies. Le retrait d’une voie en direction sud permettra de végétaliser une bande riveraine avec des aménagements qui retiendront les glaces lors d’une prochaine débâcle. Le vaste parc qui sera le nouveau boisé des Amoureux comprendra des installations pour absorber les eaux et servir de tampon aux glaces.

Nouveau quadrilatère

Le secteur où se dérouleront ces travaux de revitalisation se situe entre le pont Joseph-Edouard Fortin et la route Fraser où sera situé le second rond-point. Quant au quadrilatère formé par la 9e Avenue, le boulevard Renault, du pont à la 107e Rue, ce dernier sera revu. On prévoit même à plus long terme l’ajout d’un bâtiment incluant des appartements.

Ces bâtiments seront démolis pour laisser place à la nouvelle rue qui mènera à l’hôtel de ville.

De plus, M. Poulin souhaite la construction d’un secteur de marchés éphémères à côté de Place Beauceville où se trouve actuellement un stationnement. Ce dernier sera relevé afin de le mettre au niveau de la 9e Avenue et agrémenté par des structures ouvertes qui permettront aux commerçants de s’y établir pour y faire des affaires.

Quant au ruisseau Bolduc qui s’écoule sous l’école dans le secteur, il sera renaturalisé et un étang sera formé dans le nouveau boisé des Amoureux, soit dans le secteur de l’ancien gym Évasion.

Une deuxième phase du projet est également prévue dans les prochaines années pour le secteur entre les Pneus Beaucerons et le pont.

Un échéancier ambitieux

Le projet de revitalisation de la ville de Beauceville se mettra en branle dès le début de la prochaine année, si l’on se fie au maire, François Veilleux.

«Pierre Poulin avait mis une date, 2022, mais c’est trop loin, je lui ai dit d’enlever ça. On va commencer au début de 2020 et ça va se faire le plus rapidement possible», commente M. Veilleux.

Si pour l’instant, les coûts de l’ensemble du projet ne sont pas connus, la ville a déjà dégagé 400 000 $ de son budget pour travailler le projet en 2020. Quant à l’hôtel de ville, son déménagement dans un nouveau bâtiment sera fait lorsqu’une subvention sera trouvée. «Le projet est déjà sur la table avec les gouvernements et il y aurait possibilité d’une subvention à un tiers, un tiers et un tiers», ajoute le premier magistrat.

Il y aura des acquisitions de bâtiments à faire dans le quadrilatère renouvelé. Le maire n’a pas souhaité dire à ce stade-ci quels bâtiments devraient être acquis et quels bâtiments seront démolis en vertu du programme du ministère de la Sécurité publique.

Finalement, pour ce qui est de la voie enlevée au boulevard Renault, les discussions sont déjà en cours avec le ministère des Transports du Québec. Selon M. Veilleux, les fonctionnaires se sont montrés ouverts au projet et ont même donné des pistes de solutions pour l’intégration harmonieuse des carrefours giratoires dans l’ensemble.

Il restera cependant à réaliser un autre projet afin de relocaliser la caserne d’incendie qui se trouve en zone inondable.

Bilan des projets en cours

La première partie de la soirée était réservée à faire un retour sur les faits saillants de la dernière année. De plus, les premières images de la «Cité Beauceville», le projet multisports de la ville, ont été dévoilées au public. Le secteur de l’ancien aréna sera entièrement nouveau, la rue aura changé de place et le terrain de baseball assez grand pour tous sera à l’endroit du stationnement actuel.

Le mentor de la campagne de financement, Jean Champagne, a également dévoilé le montant qu’il souhaite atteindre. L’objectif initial a été revu à la hausse et c’est maintenant 560 000 $ que l’équipe de bénévoles souhaite amasser. Un montant de 100 000 $ de la part de Duvaltex, a déjà été reçu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des