Le retour des nombreuses anecdotes familiales de l’humoriste Philippe Bond

Le retour des nombreuses anecdotes familiales de l’humoriste Philippe Bond
L'humoriste Philippe Bond sera de passage à Saint-Georges le jeudi 5 décembre 2019. (Photo : Claude Dufresne)

Une supplémentaire du troisième one-man-show de Philippe Bond intitulé Merci sera présentée à la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches le jeudi 5 décembre prochain, dès 20h. Pour l’occasion, l’humoriste traitera principalement des réalités vécues avec les membres de sa famille au cours des dernières années.

À lire également : «Mise en vente du nouveau spectacle de Philippe Bond»

Créé avec l’apport de Sylvain Larocque à la script-édition, ce spectacle permettra d’abord au public de la région d’en apprendre davantage sur la vie actuelle de ce dernier.

«Je suis un adulte ayant récemment pogné la quarantaine, même si j’ai encore quelques plis de mon adolescence qui ne veulent pas me quitter. Je suis donc rendu à une étape de ma vie où j’ai des petits bobos un peu partout, où je suis plus frileux qu’avant et où je suis maintenant allergique aux abeilles», explique-t-il.

Père de famille depuis peu, l’arrivée de son petit garçon et toutes les péripéties qui s’y rattachent feront également partie intégrante de la soirée.

«La préparation en vue de sa mise au monde, les rencontres mensuelles assez intenses avec les infirmières, l’engouement autour des accouchements naturels sans épidurales et l’allaitement sont notamment des sujets qui ont amené leur lot de rebondissements chez nous», ajoute Philippe Bond.

De génération en génération

En plus de parler de son père, auparavant directeur de caisses, qui est devenu un personnage connu de l’assistance au fil du temps, l’artiste abordera aussi certaines facettes de la vie de ses grands-parents paternels avec humour.

«Ils ont 96 ans et ils ne sont vraiment pas tuables. À chaque fois qu’ils vont à l’hôpital en raison de problèmes de santé tels qu’une pneumonie, ils en ressortent toujours rapidement après une très courte visite», précise-t-il.

L’ensemble de sa présentation sera d’ailleurs parsemé de remerciements destinés aux nombreux proches dont il sera question sur scène, entre autres, d’où le titre de celle-ci.

«Je profiterai de ma présence à Saint-Georges afin de remercier ma copine de m’avoir donné cet enfant-là et de nous avoir offert une nouvelle vie à tous les deux, mon père que je considère comme étant une source inépuisable de gags pour moi, de même que ma mère, mes grands-parents, mes techniciens ainsi que les gens sur place», souligne le principal intéressé.

Provoquer des anecdotes

Dans le but de ne jamais manquer d’histoires à raconter, Philippe Bond est constamment à l’affût de moments propices à la création d’anecdotes au quotidien.

«Que je sois en voyage avec ma blonde, sur un terrain de golf avec mon père ou encore dans les pentes de ski avec mes neveux, je m’assure de sortir de l’hôtel, de la voiturette ou du chalet et de créer des occasions pouvant entraîner des situations loufoques dont je ferai ensuite part aux spectateurs», conclut-il.

Notons que les personnes désirant se procurer des billets pour assister à cet événement, vendus au coût de 50 $ chacun, pourront le faire en se rendant directement à la billetterie des Amants de la Scène, en téléphonant au 418-228-2455 ou en consultant le site Web du diffuseur.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des