L’Éclaireur-Progrès s’associe avec VK Création de contenu pour la réalisation de vidéos promotionnelles

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
L’Éclaireur-Progrès s’associe avec VK Création de contenu pour la réalisation de vidéos promotionnelles
Julio Trépanier de VK Création de contenu est entouré des conseillères en solutions médias de L'Éclaireur-Progrès, Marie-Michèle Gagné, Chantal P. Dupuis, Émilie Bourque, Martine Raby et Peggy Lacasse. (Photo : L'Éclaireur-Progrès – Salvador Dallaire)

VK Création de contenu et L’Éclaireur-Progrès s’entendent sur un partenariat d’affaires pour la réalisation de vidéos publicitaires.

Une première vidéo, que vous pouvez visionner ci-dessous, a d’ailleurs été réalisée pour souligner les 110 ans du Journal. Un concours a également été lancé.

Pour participer au concours, cliquez ici.

Pour l’entreprise lancée en 2017 par Julio Trépanier, cela lui permettra d’offrir une plus grande visibilité à ses clients grâce aux multiples plateformes du journal.

«Pour moi, ça représente davantage de vues sur mes vidéos et ce sont mes clients qui en bénéficient en bout de ligne. Ils reçoivent du contenu de qualité qui sera diffusé sur la chaîne YouTube, sur le site Internet et sur la page Facebook de l’Éclaireur-Progrès», estime le créateur de contenu.

Pour sa part, le Journal pourra bénéficier des talents de vidéaste du créateur de contenu de 36 ans. «Nous sommes en 2019. Nous voulons répondre à la demande de nos clients. Nous voulons leur offrir des vidéos de qualité et que ces dernières représentent bien nos clients», mentionne le directeur général de L’Éclaireur-Progrès, Gilbert Bernier.

«Ce qui m’a convaincu de m’associer à L’Éclaireur, c’est que la mentalité du Journal est de faire affaires avec le local. M. Bernier a prouvé cette mentalité lorsqu’il m’a contacté. C’est une grande marque de respect d’encourager une entreprise de la Beauce», renchérit M. Trépanier.

Le fait de combiner ses vidéos à l’expertise de l’Éclaireur-Progrès sera bénéfique les futurs clients. «Nous ajoutons une corde à l’arc de chacun», illustre M. Trépanier.

Celui-ci compare d’ailleurs la réalisation d’une vidéo à l’écriture. «Il faut en connaître les règles de grammaire pour y donner un sens logique. […] Je cherche à créer des images efficaces, qui parlent», affirme-t-il.

Le créateur de contenu combine ses connaissances acquises lors de son BAC à l’Université Laval à son expérience professionnelle en tant que journaliste et vidéaste chez EnBeauce.com de 2012 à 2016. «Avec ma formation et mon bagage professionnel, je sais de quelle façon orienter mes vidéos pour réaliser un message efficace et maximiser l’investissement des clients», explique M. Trépanier.

«Quand je fais quelque chose avec un client, ce n’est pas improvisé. On s’assoie, on va réfléchir à la meilleure façon de passer leur message», conclut-il.

Une offre complète de produits

En s’associant avec VK Création de contenu, L’Éclaireur-Progrès offrira une gamme complète de produits à ses clients.

En plus de la publicité dans le journal (papier), L’Éclaireur-Progrès pourra dorénavant offrir à ses clients la réalisation de vidéos publicitaires de qualité professionnelle qui seront non seulement diffusées sur son site Web mais aussi sur différentes plates-formes comme YouTube et Facebook afin de permettre une plus grande visibilité à ses clients.

Ces derniers peuvent également se faire connaître par la publicité traditionnelle (papier et site Internet), par des bannières géo-ciblées, des publireportages ou des publicidées (chroniques, blogues, etc… qui parlent de vous) ou encore sur Jobboom.com.

L’Éclaireur-Progrès offre un rayonnement régional à ses clients. Il est cependant possible de faire, à partir d’ici, des placements publicitaires un peu partout au Québec grâce au réseau iciMédias dans lequel L’Éclaireur-Progrès fait partie ainsi que des ententes avec d’autres journaux indépendants.

Somme toute, L’Éclaireur-Progrès a une offre de services complète qui permettra aux entreprises et commerces d’ici d’atteindre le plus grand nombre de clients possible.

Histoire de l’Éclaireur

  • Fondé à Beauceville en 1908 par Joseph-Télesphore Fortin et son fils Joseph-Édouard Fortin.
  • Publication du premier numéro le 1er octobre 1908.
  • Fusion des journaux L’Éclaireur et le Progrès en 1960.
  • Yvon Roy devient l’actionnaire principal de L’Éclaireur-Progrès en 1972.
  • Québecor acquiert L’Éclaireur-Progrès en 1984.
  • Création de l’Hebdo régional de Beauce en 1988.
  • Lancement du site Internet au début de l’année 2008.
  • Québecor vend ses journaux hebdomadaires, dont L’éclaireur-Progrès, à TC Média en juin 2014.
  • Acquisition de L’Éclaireur-Progrès par iciMédias en novembre 2017.
  • Tirage actuel de 39 020 exemplaires pour L’Éclaireur-Progrès et de 59 204 exemplaires pour l’Hebdo régional de Beauce.
  • Diffuseur d’une information juste, crédible et complète.Haut du formulaire
  • Pour une publicité efficace, combinez la force du journal à nos différentes plates-formes numériques.
  • Un atelier d’infographie produisant 13 journaux.
  • 34 employés à temps plein.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires