LES DÉFIS DES AGENCES DE VOYAGES APRÈS LA PANDÉMIE DE COVID-19

LES DÉFIS DES AGENCES DE VOYAGES APRÈS LA PANDÉMIE DE COVID-19

La pandémie actuelle de COVID-19 ne laisse personne indifférent. En effet, elle touche tout le monde, tous les secteurs d’activité, dont celui du voyage. Les gens ne pouvant plus visiter quelque pays que ce soit, les compagnies aériennes, hôtels et compagnies de voyages procèdent à des mises à pied monstres, impactant tout le secteur touristique. Les agences de voyages ne sont pas en reste! Quels seront leurs défis après la pandémie de COVID-19? Voyons tout d’abord ce qu’est une telle agence.

Qu’est-ce qu’une agence de voyages?

Les conseillers provenant des agences de voyages octroient toute information nécessaire à leurs clients pour que leurs vacances se déroulent de la meilleure façon que ce soit. Pas besoin de tout faire soi-même! En outre, l’agence se présente en tant qu’intermédiaire entre le consommateur et les divers prestataires du marché touristique, à savoir les compagnies aériennes, les hôtels, etc.

En plus, les conseillers obtiennent d’excellents rabais en appelant ici et là. Ce sont de véritables experts du voyage, il ne faut pas sous-estimer leur travail. Quand on désire voyager vers des horizons plus chauds et ensoleillés ou vers un contient quelconque, c’est à eux qu’il faut confier la tâche! Or, la pandémie ayant impacté de plein fouet le domaine touristique, quels seront les défis pour les agences de voyages une fois que tout sera terminé?

Des défis colossaux pour les experts du voyage

Voici les principaux défis auxquels feront face les agences de voyages, une fois que la pandémie ne sera devenue qu’un lointain souvenir :

  • Apaiser la peur des voyageurs. Après tout ce qui s’est passé, les voyageurs seront plus que jamais effrayés d’être en contact avec d’autres personnes et de visiter des pays où le taux de contagion/mortalité était particulièrement élevé.
  • Au contraire, l’achalandage et la demande de vols pourraient être stupéfiants (étant donné le confinement et la fatigue des gens à être chez soi), tellement important que l’agence ne pourra répondre à tout le monde.
  • L’économie planétaire ayant été ravagée, il sera ardu pour une agence de voyages de relever un bénéfice, comme avant, ou même de vendre des voyages vers des destinations plus coûteuses et luxueuses.
  • Une agence pourrait avoir à jongler avec le faible nombre de vols juste après la fin de la COVID-19, étant donné les multiples reports ayant eu lieu au cours des derniers mois.
  • Assurer une pleine sécurité physique (multiples manifestations et tensions raciales mondiales) et sanitaire à leurs clients, peu importe l’endroit choisi.
  • Au cours de la pandémie de COVID-19, de nombreux restaurants et hôtels ont fermé leurs portes définitivement, faute d’achalandage. Il sera certainement plus compliqué pour les conseillers du voyage d’y effectuer des réservations.

Faire affaire avec une agence de voyages apporte un léger coût supplémentaire au budget des vacances, c’est certain. Mais, dans un monde post-pandémique, il sera d’autant plus important pour quiconque partant en voyage d’assurer sa sécurité et de pouvoir pourvoir à tous ses besoins, sans tracas ou frais supplémentaires. Avec une agence de voyages, c’est possible.

Bien que les défis pulluleront pour eux après la pandémie, les spécialistes du voyage insuffleront confiance à leurs clients.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires