Les étudiants du Cégep Beauce-Appalaches se mobilisent pour la Grève mondiale pour le climat

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Les étudiants du Cégep Beauce-Appalaches se mobilisent pour la Grève mondiale pour le climat

Les étudiants des centres de Saint-Georges et de Sainte-Marie du Cégep Beauce-Appalaches ont voté en faveur d’une manifestation d’une journée pour prendre part à la Grève mondiale pour le climat qui aura lieu le 27 septembre dans plusieurs villes à travers le monde.

Près de 1100 des quelque 1800 étudiants se sont exprimés lors du vote en ligne sur le portail Omnivox, ce qui représente un taux de participation de 61 %. En tout, 682 d’entre eux se sont prononcés en faveur de la grève.

Les personnes en faveur de la manifestation pouvaient ensuite opter pour une levée des cours d’une journée, d’une demi-journée ou de deux heures. Près des trois quarts ont opté pour une journée complète.

Pour ce qui est du centre de Lac-Mégantic, il possède sa propre association étudiante et les étudiants ont voté contre la grève.

À Sainte-Marie, la situation est différente, puisque les étudiants font aussi partie de l’Association générale étudiante (AGE). Précisons qu’il n’a pas été possible d’obtenir les résultats pour le centre de Sainte-Marie uniquement.

Déroulement de la journée

Dès 9h ce vendredi, une marche sera organisée pour aller déposer une lettre en main propre à la ville de Saint-Georges, ainsi qu’aux députés provincial et fédéral. Le départ se fera à partir du Cégep.

Une fois de retour, les étudiants seront invités à participer à une tempête d’idées pour éventuellement organiser une levée de fonds.

De 11h40 à 12h20, une soupe populaire sera servie. Une levée de fonds se déroulera au même moment au profit du Fonds vert du Cégep. Un photobooth sera également disponible.

Par la suite, un arbre sera planté pour commémorer la journée qualifiée d’«historique» par Mme Mathieu. «C’est une idée du personnel du Cégep», précise-t-elle.

Plusieurs discours seront ensuite prononcés, dont un par la présidente de l’AGE et un par le Comité d’environnement responsable. «Il y aura aussi un mot des professeurs et peut-être de la part du directeur général du Cégep», ajoute-t-elle.

La journée se terminera par une marche dans le secteur des passerelles pour ramasser les déchets le long de la rivière. «L’itinéraire sera partagé dès que possible», assure Gabrielle Mathieu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des