Les Événements Dragfest doivent mettre fin à leurs activités sur ordre de la DSP

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Les Événements Dragfest doivent mettre fin à leurs activités sur ordre de la DSP
La soirée du 26 juin s’est conclue avec 687 courses de drags et 51 shows de boucane. (Photo : Gracieuseté - Alexane Demers)

La Direction de la santé publique (DSP) a envoyé une lettre au président des Événements Dragfest, Michaël Houde, lui ordonnant de mettre fin à ses activités.

C’est ce qu’il a affirmé dans une vidéo publiée sur la page Facebook du Dragfest. «Malheureusement, nous allons être obligés d’arrêter nos opérations jusqu’à nouvel ordre», indique-t-il. Selon ce que mentionne M. Houde, cette décision de la DSP s’applique au domaine des courses, des fêtes foraines, des événements et des festivals.

Dans sa vidéo, il demande aux gens de ne pas blâmer les policiers pour la fermeture. «Ils n’ont pas rapport à cela. Ils ont travaillé avec nous à la réalisation de ce projet», soutient-il en les remerciant.

M. Houde rappelle qu’il avait fait la promesse aux policiers qu’il plierait aux exigences si un document lui était expédié «si tous les autres s’y plient aussi, car il faut que ce soit juste, pas seulement dans le domaine des courses, mais aussi dans les autres domaines qui suscitent un rassemblement.»

Celui-ci invite également les amateurs de drags à regarder ce qu’ils ont accompli dans les quatre dernières semaines plutôt que de chercher à mettre le blâme sur quelqu’un. «Nous avons eu quatre vendredis incroyables. Ils vont rester marqués à jamais. […] Nous avons prouvé à tout le monde que nous savions bien faire les choses et nous savions respecter les règles», mentionne-t-il, remerciant toutes les personnes qui ont participé à ces soirées.

M. Houde termine son message en invitant les personnes ou les entreprises qui possèdent de l’équipement lourd à le contacter si elles souhaitent s’impliquer. «Nous avons besoin de votre aide. Nous voulons avancer», lance-t-il.

Ce dernier termine son message en demandant aux gens de ne pas chercher de coupable. «Nous savons c’est qui et nous n’embarquerons pas dans leur jeu. Nous n’avons jamais dénigré un autre festival ou événement et nous continuerons de donner l’exemple», conclut-il.

Partager cet article

4
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
michaelSebasanonymousPatrick Dubois Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Patrick Dubois
Invité
Patrick Dubois

En effet, c’est poche. Va falloir que les différents paliers gouvernementaux comprennent, de façon logique et non politique, que les pistes de course sont importantes pour la sécurité routière. Si je dois m’expliquer à ce sujet, et bien vous n’avez clairement pas compris!!! Bonne continuation éventuelle à toute l’équipe de Dragfest.

anonymous
Invité
anonymous

on s’organise une Drag sur la 1ere avenue a st-georges en fds prochaine GANG???

Sebas
Invité
Sebas

Cestca gang de mouton pas capable de mettre vos culottes si le gouvernement dit d’aller vs jetter en bas du pont aller vs le faire cest une arnaque et fo que ca arrete

michael
Invité
michael

Ce dernier termine son message en demandant aux gens de ne pas chercher de coupable. ya jamais de coupable au québec tu peut tuer quelqu’un il vont te libérer et tu peut faire une récidive en moins de 6 mois.