Les exposants ont offert un accueil de qualité aux visiteurs du deuxième Salon Elle & Cie

Les exposants ont offert un accueil de qualité aux visiteurs du deuxième Salon Elle & Cie
Une vingtaine d’exposants, dont la directrice Tupperware Isabelle Turcotte (sur la photo), étaient sur place afin d’accueillir les visiteurs de la deuxième édition du Salon Elle & Cie, le samedi 2 novembre dernier. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Organisée par Les Complices – Productrices de souvenirs, soit Sandra Morin et Audrey Samson, la deuxième édition du Salon Elle & Cie s’est déroulée au Club de golf de Beauceville le samedi 2 novembre dernier, de 10h à 16h30.

À lire également: «Plus de 600 personnes au Salon Elle & Cie»

Pour l’occasion, une vingtaine d’exposants diversifiés se dévouant entre autres aux intérêts des femmes et s’intéressant particulièrement à la santé et au bien-être de celles-ci y étaient afin de présenter de nombreux produits, notamment des savons, des cosmétiques, des bijoux, des leggings, des épices ou encore des shampoings.

Les organisatrices du Salon Elle & Cie, Sandra Morin et Audrey Samson.

Des entreprises telles que l’académie Dressage Alliance Canin, le Cabinet dentaire Les Mordues, la Clinique Renaissance, le Noah Spa, Samson Ink et Mam’Zelle Sunshine, ainsi que la photographe Caroline Fournier, la directrice Tupperware Isabelle Turcotte et l’intervenante certifiée en relations humaines et coach de vie Anick Lemay s’y trouvaient également.

En plus de découvrir plusieurs compagnies beauceronnes, les visiteurs présents ont eu droit à un cocktail de bienvenue et à la dégustation de petites bouchées concoctées par Roxanne Cuisine. Différents certificats-cadeaux leur ont aussi été offerts par le biais de tirages pendant l’activité.

Notons toutefois que l’événement, qui devait se tenir sur une durée de deux jours, a malheureusement dû être écourté en raison de la panne d’électricité dans laquelle ont été plongées de nombreuses municipalités de la région au cours de la fin de semaine. Ce sont donc la journée du vendredi 1er novembre, de même que la soirée VIP du samedi, qui ont été annulées.

Une représentante MaryKay était sur place afin de conseiller les visiteurs.

Au profit de la maison Havre l’Éclaircie

Dans le but d’amasser des fonds pour la maison d’hébergement et de transition Havre l’Éclaircie, proposant du soutien psychologique et divers autres services aux femmes victimes de violence conjugale et à leurs enfants, les organisatrices se sont chargées de recueillir des dons dès l’arrivée des gens au Salon Elle & Cie.

«Dès qu’une personne contribuait pour la cause avec un montant de 10 $ ou plus, elle recevait automatiquement un sac cadeau rempli d’items généreusement fournis par nos commanditaires. De cette façon, nous avons réussi à récolter une somme de 300 $ au profit de cet organisme en l’espace d’un après-midi», explique Sandra Morin.

Une baisse d’achalandage notable

Bien que les circonstances aient fait en sorte qu’une baisse notable de l’achalandage a été enregistrée en comparaison avec l’année dernière, où quelque 600 visiteurs s’étaient déplacés, la principale intéressée se dit tout de même satisfaite de la tournure du week-end.

Deux employées de la Clinique Renaissance de Saint-Georges y étaient aussi.

«Nous sommes vraiment heureuses de l’aide que nous avons reçue de la part des responsables du Club de golf de Beauceville, qui ont fait des pieds et des mains pour nous accommoder malgré le manque de courant et de ressources auquel ils ont fait face», ajoute-t-elle.

Finalement interrogée au sujet de l’éventuelle tenue d’une troisième édition l’an prochain, Mme Morin a mentionné ne pas s’être encore penchée sur la question. «J’estime par contre que le positif dans la situation actuelle, c’est que les exposants ont bénéficié d’un peu plus de temps pour accueillir et bien prendre en charge chaque personne sur place», conclut cette dernière.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des