Les Grands Ballets Canadiens dansent sur la musique de Dina Gilbert

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Les Grands Ballets Canadiens dansent sur la musique de Dina Gilbert
En décembre, Dina Gilbert était la chef d’orchestre du spectacle Casse-Noisette. (Photo : Gracieuseté - Sasha Onyshchenko)

Nommée chef attitrée de l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens au printemps 2019, Dina Gilbert compose avec des éléments artistiques impliquant un plus grand travail d’équipe.

À lire aussi : Dina Gilbert dirige des orchestres symphoniques dans deux provinces

Directrice musicale et chef de l’Orchestre symphonique de l’Estuaire (Rimouski) et du Kamloops Symphony (Colombie-Britannique), Dina Gilbert a également dirigé des orchestres comme chef invitée en sol canadien, américain, européen et asiatique.

Elle a déjà été chef invitée au sein des Grands Ballets Canadiens, sans toutefois diriger une saison complète. Dans ce groupe, l’orchestre est un complément d’une représentation, et non plus le centre d’attraction principal.

«On doit développer une étroite collaboration avec les chorégraphes de chaque spectacle. Je dois savoir comment agira chacun des danseurs pour que ça se mêle bien à la musique. J’assiste souvent à leurs répétitions, où ils travaillent avec une bande sonore», précise Dina Gilbert.

Dans tous ses gestes, celle-ci doit maîtriser les œuvres classiques à la perfection. «Un concert avec les Grands Ballets comprend plusieurs dimensions. Il faut diriger l’orchestre tout en regardant ce qui se déroule sur la scène», mentionne la chef beauceronne.

Dina Gilbert a participé aux productions Carmina Burana (octobre) et Casse-Noisette (décembre). Elle sera présente pour les spectacles Danser Beethoven (février) et La belle au bois dormant (juin). Les représentations ont lieu à la salle Wilfrid-Pelletier, de la Place des arts de Montréal.

«Je ne contrôle pas tous les éléments comme dans les autres orchestres, mais j’étais emballé de participer à la mise en scène d’œuvres majeures. Je suis implanté dans le groupe dès le début du processus», précise Dina Gilbert.

Redonner à la Beauce

En plus des Grands Ballets Canadiens et ses deux orchestres, Dina Gilbert dirigera d’autres musiciens comme chef invitée en 2020. On la verra notamment à Montréal, sa ville de résidence, ainsi qu’à Toronto, Hamilton, et Metz (France).

Malgré son emploi du temps chargé, elle travaille sur un projet qui mènera éventuellement à la tenue de concerts symphoniques à Saint-Georges, sa ville natale.

«J’aimerais tenir des ateliers dans les écoles en Beauce. En redonnant à la communauté, je souhaite offrir un plus grand accès à la musique classique», indique Dina Gilbert.

Âgée de 35 ans, Dina Gilbert vous invite à suivre son parcours sur son site web.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire aussi : Les Grands Ballets Canadiens dansent sur la musique de Dina Gilbert […]