Les Grands feux émerveillent plus de 5000 personnes à Saint-Honoré

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Les Grands feux émerveillent plus de 5000 personnes à Saint-Honoré
Les Grands feux de Saint-Honoré ont illuminé le ciel de la municipalité.

Un peu plus de 5000 personnes ont assisté à la 11e édition des Grands feux de Saint-Honoré le 31 août dernier.

L’entreprise FAE Pyrotechnie a encore impressionné les festivaliers avec un spectacle pyrotechnique musical d’une quinzaine de minutes.

Cette année encore, les organisateurs devraient être en mesure de remettre environ 10 000 $ à des organismes de la région. «Depuis la première édition, l’organisation aura remis plus de 100 000 $ à différents organismes», ajoute le coprésident du comité, Robin Malenfant.

Les Grands feux de Saint-Honoré ont décidé de privilégier les organismes qui lui viennent en aide pour remettre l’argent amassé. «C’est la solution que nous avons trouvée pour combler nos manques de bénévoles», déclare-t-il.

Deux groupes se sont occupés du volet musical de l’événement, soit Once Upon a Band et Triple Rock.

Le comité organisateur s’est dit entièrement satisfait du déroulement de la journée. «C’est un événement familial. Les gens viennent pour célébrer la dernière fête de l’été. De plus, nous n’avons eu aucun débordement ni même d’entrée d’alcool sur le site», indique-t-il.

De plus, la zone familiale a été très achalandée par moment. «Ça faisait la file de 19h jusqu’à la fermeture. Cependant, il n’y avait presque personne à l’ouverture, vers 17h. C’est sûr que les parents doivent prendre le temps de finir de travailler, mais nous conseillons tout de même d’arriver plus tôt pour que tout le monde puisse profiter des jeux», mentionne M. Malenfant.

Celui-ci a également constaté la présence de personnes de l’extérieur de la région. «Pendant la soirée, j’ai croisé un groupe de 20 personnes. J’ai été surpris de voir que six d’entre elles venaient de l’extérieur, notamment de Drummondville et Saint-Magloire», poursuit-il.

Les membres du comité ont «adoré» la formule utilisée lors de cette 11e année selon M. Malenfant. «Tous les membres seront de retour l’an prochain. Je peux même confirmer la tenue d’une 12e édition», affirme le coprésident.

Parmi les possibles nouveautés, M. Malenfant envisage de faire appel à un groupe plus connu pour l’aspect musical. «Nous sommes aussi ouverts à l’idée de recevoir des groupes locaux qui veulent se faire connaître», conclut-il.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des