Les Jarrets Noirs vendent chèrement leur peau face au Polycor

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Les Jarrets Noirs vendent chèrement leur peau face au Polycor
Jonathan Gilbert a compté trois points dimanche à Charlesbourg. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

La demi-finale de la Ligue de baseball senior BB majeur de Québec (LBSMQ), entre les Jarrets Noirs de Beauce et le Polycor de Charlesbourg, se définit par une excellence défensive dans chaque alignement.

Les Jarrets Noirs ont eu le dessus deux fois. Ils ont gagné 1-0 le 6 septembre à Saint-Georges et 9-5 le 8 septembre à Charlesbourg. Les deux rencontres ont dépassé les sept manches réglementaires.

Lors du premier match, en neuvième manche, Jonathan Gilbert a frappé un simple. Bernard Parent s’est retrouvé au premier coussin grâce à un but sur balle automatique. Frédéric Parent a ensuite claqué un long coup sûr au champ opposé ayant permis à Gilbert de croiser le marbre.

Au monticule, Francis Chevalier n’a accordé aucun point mérité sur quatre coups sûrs. En huit manches, il a retiré cinq frappeurs sur des prises. Jonathan Dulac a pris la relève en neuvième manche.

En offensive, les Jarrets Noirs ont frappé dix coups sûrs. Jonathan Gilbert, Yanick Lachance et Alex Potvin ont été les plus productifs avec chacun deux coups sûrs.

Trois manches de plus

À la seconde partie, les hostilités se sont poursuivies jusqu’en dixième manche. Avec une égalité de 5-5, Jonathan Dulac et Frédéric Parent ont chacun produit un point sur des simples. Ensuite, Alex Potvin et Frédéric Parent ont croisé le marbre grâce à un simple de Yanick Lachance.

Dans ce gain, les Jarrets Noirs ont envoyé 13 fois la balle en lieu sûr. Jonathan Gilbert (trois points comptés, trois points produits), Alex Potvin (un point compté) et Frédéric Parent (deux points comptés, un point produit) ont été les meilleurs au bâton.

Louis-Philippe Bélanger et Jonathan Dulac se sont succédé au monticule. Malheureusement, les Jarrets Noirs ont perdu les services du receveur Louis-Alexandre Morin. Sur une séquence défensive, il a reçu une balle dans le front et quitté la partie avec une commotion cérébrale.

«Nous aurions pu nous laisser abattre en deuxième manche après que le Polycor a pris l’avance 4-0 et que nous ayons perdu notre coéquipier. Les gars ont fait preuve de caractère en revenant de l’arrière», dit l’entraîneur-chef Guillaume Drouin.

Bientôt en finale ?

Les Jarrets Noirs pourraient éliminer le Polycor ce vendredi dès 20h à Saint-Georges. Si nécessaire, les deux équipes s’affronteront à nouveau dimanche à Charlesbourg.

«Nous allons essayer de finir cette série le plus tôt possible pour guérir nos petits bobos», dit Guillaume Drouin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des