«Les joueurs ont bien absorbé mon système de jeu» – Serge Forcier

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
«Les joueurs ont bien absorbé mon système de jeu» – Serge Forcier
Serge Forcier a pris le temps nécessaire pour apprivoiser chacun des joueurs du Cool FM. (Photo : L’Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Entraîneur-chef du Cool FM de Saint-Georges depuis le 29 novembre 2019, Serge Forcier a réussi l’implantation d’un style de jeu défensif dans l’alignement.

Après deux ans comme entraîneur-chef en France, Serge Forcier s’est retrouvé derrière le banc du Cool FM à la suite du congédiement d’Éric Bertrand. À ce moment, Saint-Georges n’avait obtenu que deux victoires en dix parties.

«Je voulais y aller un match à la fois. Les joueurs et moi, on a appris à se connaître pendant la saison. Mon système de jeu est axé sur la défensive, pour passer ensuite à l’offensive. Les joueurs n’étaient pas habitués à ce style, mais ils ont fini par absorber et digérer ça», dit Forcier.

Sous sa gouverne, le Cool FM a fini sa saison régulière avec 11 victoires et 15 défaites. Saint-Georges a connu la victoire sept fois à ses dix dernières rencontres.

«C’est un effort collectif. Les défenseurs se mettent davantage dans les lignes de passe et devant les tirs. Nos gars à l’offensive lancent très bien. Nos gardiens font aussi un excellent travail», indique Serge Forcier.

Sans contrat en début de saison, il a adoré renouer avec l’action de la LNAH. De 2008 à 2017, Serge Forcier a dirigé les Chiefs de Saint-Hyacinthe, les Marquis du Saguenay (Jonquière), les Prédateurs (Pétroliers) de Laval et les Éperviers de Sorel-Tracy.

«Après seulement deux ans en Europe, j’ai vu que le calibre a encore monté dans la ligue. Je crois au produit de la LNAH. Je suis d’ailleurs content qu’un autre club (Saint-Jean-sur-Richelieu) joigne la LNAH la saison prochaine», précise-t-il.

Quart de finale

En ouverture des séries, le Cool FM affrontera l’Assurancia de Thetford. Pendant la saison 2019-2020, Saint-Georges a gagné trois des huit parties entre les deux formations. Au niveau des cinq revers, trois matchs se sont conclus en tirs de barrage

«À cinq contre cinq, nous pouvons rivaliser avec eux. Les unités spéciales feront la différence dans cette série. Comme il y a une rivalité naturelle entre les deux clubs, les joueurs voudront plus aller à la guerre, surtout chez les gars de la Beauce», conclut Serge Forcier.

Les deux premières parties de cette série auront lieu le vendredi 13 mars à Thetford et le samedi 14 mars à Saint-Georges. Celles-ci débuteront à 20h.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des