Les organismes communautaires réclament un meilleur financement

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Les organismes communautaires réclament un meilleur financement
Une soixantaine de travailleurs et de bénévoles de différents organismes de la région étaient réunis à la CDC Beauce-Etchemins. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

COMMUNAUTAIRE. Une soixantaine de travailleurs et de bénévoles d’organismes communautaires de la région se sont réunis dans le stationnement de la Corporation de développement communautaire (CDC) Beauce-Etchemins pour prendre part à la campagne « Engagez-vous pour le communautaire ».

Celle-ci vise à réclamer un financement adéquat des organismes communautaires, leur pleine autonomie et davantage de justice sociale. « Actuellement, il n’y a pas de financement qui vient bonifier la mission. C’est pour cette raison que les organismes doivent faire des appels de projets ou trouver de l’argent dans la communauté pour combler le manque à gagner », indique la directrice générale de la CDC Beauce-Etchemins, Sarah Rodrigue.

De plus, le secteur communautaire n’est pas épargné par la pénurie de main-d’œuvre. Selon la CDC, le financement insuffisant des organismes les empêche d’être des employeurs de choix. « Nous ne sommes pas capables de concurrencer les salaires du réseau en raison du financement attribué », ajoute-t-elle.

De plus, la pandémie a accentué cette problématique. « Nos travailleurs pallient le manque de main-d’œuvre, mais l’épuisement se fait de plus en plus sentir », poursuit la directrice générale de la CDC.

Mme Rodrigue rappelle également que les personnes les plus vulnérables ont été plus particulièrement touchées par la pandémie. « Le gouvernement a beaucoup compté sur les organismes communautaires. Nous sommes considérés comme des services essentiels et nous avons travaillé de front depuis le début de la crise », mentionne-t-elle.

Celle-ci donne en exemple Partage au masculin, qui a reçu 636 nouvelles demandes d’aide au cours de la dernière année. Cela représente 4078 entrevues individuelles. L’organisme a aussi reçu 3563 appels téléphoniques.

Par ailleurs, la Corporation de développement communautaire se désole du nouveau report du dépôt de la Politique de reconnaissance de l’action communautaire. Cette dernière devait être déposée au printemps 2021. La CDC considère qu’il s’agit là d’un désengagement de l’État envers l’action communautaire.

Finalement, les députés de Beauce-Sud, Samuel Poulin, et de Beauce-Nord, Luc Provençal, n’ont pas pu être présents au rassemblement. Toutefois, des rencontres auront lieu avec eux au cours des prochains jours pour présenter les revendications.

Précisons que dans le cadre de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire », qui se déroule partout au Québec, les organismes communautaires de Chaudière-Appalaches ont organisé un relais de fermeture. Dans la région, les organismes ont interrompu leurs services pour une durée d’une heure.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Revue de presse : journée d’action du 25 octobre | Engagez vous pour le communautaire
2 mois

[…] L’Éclaireur, Les organismes communautaires réclament un meilleur financement […]