Les Patriotes juvéniles s’imposent contre les Béliers de la polyvalente Montignac

Les Patriotes juvéniles s’imposent contre les Béliers de la polyvalente Montignac

Pier-Olivier Jacques-Lehoux a inscrit deux touchés pour les Patriotes cadets.

Crédit photo : Steeve Caron

L’équipe juvénile des Patriotes de la polyvalente Bélanger a dominé les Béliers de la polyvalente Montignac de Lac-Magantic 42 à 6 le 5 octobre dernier à Saint-Martin.

Les Patriotes ont été les premiers à marquer dès leur première séquence à l’attaque par l’entremise du receveur Justin Beaudoin. Les visiteurs ont toutefois répliqué avec un majeur dès la séquence suivante.

L’attaque des locaux a ensuite dominé le reste de la partie, ajoutant cinq autres touchés. Ils ont été inscrits par Philippe Quirion, Jean-Philippe Couture, Benoît Thibodeau deux fois et Beaudoin. Le quart-arrière, Steven Poirier, a complété six passes de touché.

La défensive a été intraitable après avoir accordé un touché à l’adversaire, empêchant les Béliers de marquer d’autres points durant la rencontre. Miguel Pépin s’est signalé en réalisant une autre interception cette saison.

Le prochain match des Patriotes juvéniles aura lieu le 13 octobre contre les Barons du Séminaire de Sherbrooke. Ils tenteront de s’emparer du premier rang qui est détenu par les Barons.

Patriotes cadets

Les Patriotes cadets n’ont pas réussi à imiter leurs aînés, s’inclinant 26 à 25 contre les Sénateurs de Drummondville, ce qui exclut l’équipe beauceronne des séries éliminatoires.

Les Beaucerons ont été les premiers à marquer à la suite d’une course de Pier-Olivier Jacques-Lehoux jusque dans la zone des buts. Cependant, Drummondville a répliqué avec trois majeurs, portant la marque à 20 à 7 en leur faveur.

Les Patriotes ont amorcé une remontée en deuxième demie, réduisant l’écart 26 à 19. Elle a ensuite ajouté un touché supplémentaire. L’équipe devait obtenir la victoire pour espérer une participation aux séries. Les entraîneurs tentent donc une transformation de deux points, mais la manœuvre a échoué.

Saint-Martin a eu une dernière chance de remporter le match alors qu’il ne restait que deux minutes à la partie. L’attaque a remonté le terrain jusqu’à la ligne de 20 adverse. Les Sénateurs ont toutefois réussi à freiner les Patriotes sur un quatrième essai.

«Nos joueurs ont vraiment tout donné pendant le match. L’ambiance sur les lignes de côté était incroyable. Ils ont une belle leçon à retenir du fait que de jouer en équipe peut rapporter beaucoup. Ils vont se rappeler de ce match-là longtemps», a commenté l’entraîneur-chef, Sébastien Turcotte.

Poster un Commentaire

avatar