Les préposés à l’entretien ménager du CISSS-CA obtiennent gain de cause

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Les préposés à l’entretien ménager du CISSS-CA obtiennent gain de cause
Les préposés à l'entretien ménager de l'hôpital de Saint-Georges, comme ceux des trois autres hôpitaux de la région, voient leur salaire être rétabli à ce qu'ils obtenaient avant le 2 avril. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

Les préposés à l’entretien ménager du CISSS de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ne manifesteront pas le 12 juin comme il était prévu puisqu’une entente de dernière minute est intervenue avec l’employeur qui leur a accordé l’augmentation de salaire demandée.

Les préposés à l’entretien ménager cumulent deux postes, soit celui de l’entretien ménager léger et lourd. La convention prévoit que les préposés qui font les deux postes, soit la totalité des employés, soient payés au salaire le plus élevé, explique le conseiller syndical, Carl Reinhardt.

Cependant depuis le 2 avril 2019, l’employeur a choisi de ramener le salaire au poste le moins élevé, ce qui équivalait à une baisse de salaire de 32 sous pour les employés.

Devant la menace d’une manifestation devant les quatre hôpitaux de la région de la Chaudière-Appalaches (Lévis, Thetford Mines, Montmagny et Saint-Georges) qui aurait eu lieu en après-midi le 12 juin, le CISSS-CA a révisé sa position. «L’employeur va corriger la situation et rétroagir à partir du 2 avril 2019. Les préposés à l’entretien ménager recevront le nouveau salaire, ce qui les fait passer de 19,37 $ à 19,69 $, soit une augmentation de 32 sous», souligne M. Reinhardt, satisfait du dénouement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des