Les prix des matériaux de construction en forte hausse

Les prix des matériaux de construction en forte hausse
Vos projets de rénovations et de constructions pourraient vous coûter plus cher cette année. (Photo : Libre de droit)

CONSTRUCTION. > Si vous envisagez acheter une maison neuve ou faire des rénovations prochainement, sachez qu’il vous en coûtera plus cher que vous le pensiez.

En effet, il existe actuellement une flambée des prix dans les matériaux de construction qui pourrait facilement faire gonfler d’au moins 10% les coûts de vos projets.

«Une feuille de contreplaqué ¾ de pouces qui coûtait 42$ en vaut maintenant 67$; l’aspenite (ripe pressée) est passée de 10$ à 36$», illustre Alain Veilleux, copropriétaire de Construction Ernest Veilleux & Fils et président de l’APCHQ Beauce-Appalaches.

Selon M. Veilleux toutes les composantes des maisons sont en hausse, des fermes de toit aux portes et fenêtres, en passant par le bois d’œuvre et les poutrelles laminées.

«L’an passé, ce sont les entrepreneurs qui ont absorbé la hausse pour respecter les prix offerts aux clients. Maintenant, il y a de plus en plus de contrats qui contiennent une clause prévoyant l’ajustement du prix d’un projet en cas de nouvelles croissances des prix».

Il est possible dès lors que certains acheteurs hésitent avant de se lancer dans un projet de construction sachant à l’avance qu’il pourrait leur en coûter des milliers de dollars de plus que la soumission initiale.

Pénurie

C’est surtout la pénurie dans l’approvisionnement de matériaux qui cause cette inflation. «Mais aussi la pénurie de main-d’œuvre, précise M. Veilleux. Les scieries et les usines manquent de travailleurs. Elles n’arrivent pas à répondre à la demande».

Cette pénurie s’illustre de plusieurs façons. «Les producteurs de poutrelles laminées, par exemple, risquent d’être freinés simplement parce qu’ils vont manquer de colle».

Contrecoups

Même si le marché de la construction est toujours excellent présentement, M. Veilleux croit au retour du balancier. «Il y a toujours un contrecoup à la croissance effrénée, une épée de Damoclès». Mais selon lui, à cause de la pandémie, les prix resteront élevés encore un bon bout de temps.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires