Les sports d’automne sont annulés en entier dans les cégeps

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Les sports d’automne sont annulés en entier dans les cégeps
Les amateurs de football collégial devront patienter jusqu’à l’automne 2021 pour encourager leurs favoris. (Photo : Gracieuseté – Mélissa Belley)

Après l’annulation des sports automnaux au sein des universités, le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a mis fin aux ligues actives dans les cégeps.

Selon le RSEQ, les contraintes entourant la tenue des parties, ainsi que les limitations reliées aux paliers d’alerte des régions, rendent impossibles le maintien d’un calendrier dans les différentes disciplines.

Au Cégep Beauce-Appalaches, lieu-chef des Condors, cette décision touche particulièrement les équipes de football, soccer, rugby et baseball. Celles-ci renoueront avec la compétition seulement à l’automne 2021. Sauf en soccer, les Condors n’ont pas eu le temps de jouer au moins un match en 2020.

« Cet été, les réseaux sportifs du Canada (Maritimes, Ontario, Ouest canadien) ont annoncé qu’il n’y aurait aucun sport cet automne. Le RSEQ a préféré attendre jusqu’à l’automne, dans l’espoir que la pandémie diminue », explique Guillaume Blouin, responsable des sports au Cégep Beauce-Appalaches.

Il n’est pas impossible que les étudiants-athlètes, au football et en soccer, disputent des parties hors-concours d’ici la fin de l’automne. « Pour ça, Chaudière-Appalaches doit retourner en zone orange. Ce serait des matchs contre Thetford et Lévis. En zone rouge, on n’a même pas le droit aux entraînements », dit M. Blouin.

Ligues hivernales

Le RSEQ a également reporté le début des ligues annuelles au 1er janvier 2021. Les étudiants-athlètes en volleyball, basketball et cheerleading pourront donc renouer avec la compétition, à condition que la situation avec la COVID-19 ait diminué.

« Normalement, ces équipes commencent leur saison en octobre ou novembre. Les saisons seront simplement écourtées », dit Guillaume Blouin.

Qu’importe le sport de prédiction, chaque étudiant-athlète compte sur le soutien des entraîneurs.

« Nous avons créé des activités en ligne pour le suivi des entraînements de chaque étudiant. Ils travaillent fort toute l’année pour jouer des matchs. Je leur lève mon chapeau. Nos étudiants-athlètes comprennent la situation et font le nécessaire pour revenir au jeu dès que possible », indique M. Blouin.

Au niveau du hockey masculin, les Condors sont régis par la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ). Ayant suspendu ses activités, la ligue prévoit un retour complet à la compétition vers la mi-novembre, en même temps que l’implantation de la sixième phase du plan COVID-19 de Hockey Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires