L’importance de doter les régions d’infrastructures du 21e siècle

L’importance de doter les régions d’infrastructures du 21e siècle
François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada, a prononcé une conférence au Georgesville le mardi 16 avril 2019. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada, était de passage au Georgesville le mardi 16 avril dernier, dans le cadre d’un dîner-conférence organisé par la Chambre de commerce de Saint-Georges (CSSG).

À lire également: «Les libéraux achètent des votes qui endetteront nos enfants – Maxime Bernier»

Pour l’occasion, ce dernier s’est adressé aux convives présentes en mentionnant les grandes lignes du plan Investir dans le Canada qui concernent le Québec et ses régions en matière d’infrastructures.

Il a d’abord tenu à rappeler aux membres de la CCSG que son gouvernement prévoyait des investissements de 187 milliards de dollars répartis sur 12 ans dans ce secteur.

De ce montant, Ottawa entend notamment fournir 1,8 milliards de dollars au Québec pour les infrastructures vertes et les rénovations écoénergétiques, de même que quelque 250 millions de dollars destiné aux infrastructures communautaires, culturelles et récréatives d’ici 2028.

Le dîner-conférence s’est déroulé au centre de congrès Le Georgesville.

«Si on veut revitaliser le Québec et le Canada, on doit d’abord penser aux régions, puisque le centre culturel, l’aréna, le centre sportif et la librairie sont souvent le cœur de nos petites communautés», explique-t-il.

Le ministre Champagne estime également qu’il est primordial de doter la province d’infrastructures du 21e siècle, car elles représentent la colonne vertébrale de l’économie.

«Toutes les personnes ayant voyagé à travers le monde savent reconnaître les endroits où se trouvent des infrastructures modernes. Les renouveler permet non seulement d’attirer de nouveaux talents et de nouveaux investissements chez nous, mais aussi d’assurer la prospérité de nos collectivités rurales», renchérit le principal intéressé.

En plus d’être modernes, ces dernières devront dorénavant être vertes et résilientes. «Il faut maintenant anticiper ce qui va arriver avec les changements climatiques ou encore prévoir des situations telles que les inondations de cette semaine, à Beauceville», souligne M. Champagne.

En Beauce et dans les Etchemins

Le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités a terminé son allocution en félicitant le maire de Saint-Georges, Claude Morin, d’avoir été visionnaire en ce qui concerne la récente réfection de la promenade Redmond.

«Cet investissement en infrastructures va permettre de protéger votre ville, de faciliter la circulation au centre-ville, ainsi que de rendre le tout plus accessible et sécuritaire autant pour les automobilistes que pour les cyclistes», conclut-il.

L’amélioration prochaine de la bibliothèque municipale L’Élan de Lac-Etchemin, pour laquelle les gouvernements fédéral et provincial investiront 246 000 $ chacun, fait également partie des projets importants à venir dans la région selon lui.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des