LPGA : Josée Doyon se rapproche de son rêve

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
LPGA : Josée Doyon se rapproche de son rêve
Josée Doyon a joué quatre tournois sur le Symetra Tour. (Photo : gracieuseté)

En 2020, la golfeuse Josée Doyon a disputé sa première saison sur le Symetra Tour. Ce circuit-école regroupe les meilleurs athlètes pouvant joindre les rangs de la LPGA.

« J’ai joué dans d’autres circuits, mais celui-là est le plus direct afin de se qualifier pour la LPGA. Le niveau du jeu est élevé et la marge d’erreur plus petite », dit la golfeuse de Saint-Georges, qui réside en Ohio.

À cause de la COVID-19, plus de la moitié des tournois du circuit n’ont pas eu lieu. Pour cette raison, le Symetra Tour conservera les mêmes statuts pour chaque joueuse en vue de la saison 2021. Dans le cas de Josée Doyon, le circuit se fiera notamment aux performances de la Beauceronne sur le Women All Pro Tour.

« Au moins, je ne serai pas pénalisé pour mes performances de cette saison. J’ai seulement pris part à quatre tournois. Ça a été une bonne occasion de me familiariser avec ce nouveau calibre », explique-t-elle.

Chaque tournoi comprenait quatre rondes, avec des coupures en deuxième et troisième rondes. Josée Doyon a évité le retranchement au IOA Championship Morongo Casino Resort & Spa.

Cette étape s’est déroulée du 21 au 23 août à Beaumont, en Californie. Après deux rondes, Josée Doyon avait obtenu des cartes de 72 (par) et 73 (+1). Son résultat de 74 (+2), en troisième ronde, l’a éliminé de la compétition.

« Je n’ai pas eu beaucoup d’occasions pour m’entraîner en 2020, à cause des mesures de la COVID-19. Je n’ai même pas traversé au Québec pour faire des tournois, comme je le faisais chaque année », mentionne-t-elle.

Finir sur une bonne note

Josée Doyon a pris part à d’autres compétitions non liées au Symetra Tour en 2020. Elle a terminé sa saison sur une victoire au tournoi GCOG Women’s Fall Classic, tenu les 4 et 5 novembre en Géorgie.

« C’était ma première victoire de la saison. J’ai terminé à moins trois, avec sept coups d’avance sur ma plus proche rivale. Ma première journée (69) a été excellente, même si le temps était humide et froid », mentionne-t-elle.

Cet automne, Josée Doyon s’installera en Caroline du Sud. Elle pourra ainsi s’entraîner à l’extérieur sans craindre la neige, en espérant que le Symetra Tour se déroulera comme prévu l’an prochain.

« On parle d’une vingtaine de tournois, de la mi-mars à la mi-novembre. Mon âge (27 ans) ne nuira pas, car le Symetra Tour regroupe des golfeuses de tous les âges. Pour atteindre mes objectifs, il y aura beaucoup de sacrifices à faire », affirme Josée Doyon.

Étant donné les coûts élevés associés au Symetra Tour, Josée Doyon est toujours à la recherche de commanditaires. On peut la joindre sur sa page Facebook ou faire un don sécurisé ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires