Maison des aînés: le projet avance bien selon le député Samuel Poulin

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Maison des aînés: le projet avance bien selon le député Samuel Poulin
La Maison des aînés de Saint-Martin sera construite en bordure de la route 204,, entre la 12e Rue et la 16e Rue. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

La Société québécoise des infrastructures (SQI) a lancé un appel d’offres pour la préparation du terrain et la surveillance du chantier pour les trois Maisons des aînés prévues en Chaudière-Appalaches, soit à Black Lake, Lévis et Saint-Martin. Les soumissionnaires avaient jusqu’au 21 août pour déposer leur offre.

Le contrat n’a pas encore été accordé, mais cela n’empêche pas le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, de mentionner que le projet avance bien. « Le terrain où elle sera située a été acheté », déclare-t-il.

Selon M. Poulin, un second appel d’offres, cette fois-ci concernant la construction, devrait être publié au courant de l’hiver. « On vise à commencer la construction le printemps prochain. L’objectif est de terminer les travaux à l’été 2022 », ajoute-t-il.

Rappelons que la Maison des aînés sera située sur un terrain situé en bordure de la route 204, entre la 12 et la 16e Rue. Elle comportera quatre unités de 12 logements pour un total de 48 places. « Le fait de la diviser en quatre unités aidera à mieux gérer une éventuelle éclosion d’une maladie. », soutient M. Poulin.

Pour le député, le fait d’avoir une Maison des aînés sera un avantage pour la Beauce. « C’est un nouveau modèle [que nous mettons en place]. Elle comprendra des chambres individuelles avec des douches individuelles, des espaces ouverts et des salles à manger plus accueillantes », énumère-t-il.

Le coût estimé du projet demeure le même, soit 24 M$

Agir sur deux fronts

M. Poulin souligne qu’il est important de construire des Maisons pour aînés, mais qu’il faut aussi soutenir les soins à domicile. Il rappelle que le gouvernement y a d’ailleurs investi 100 M$ récemment.

« Cela va aider la Coop de services à domicile Beauce-Sartigan à faire plus d’offres à domicile. Oui, il va y avoir des aînés qui vont vouloir aller vivre dans les Maisons pour aînés ou dans une résidence privée, mais d’autres vont préférer demeurer à la maison et ils auront besoin de services quelques fois par semaine. Nous agissons donc sur deux fronts », indique le député.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires