Manac finaliste des Eurêka! d’un Québec vert et prospère

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Manac finaliste des Eurêka! d’un Québec vert et prospère
Manac est la seule entreprise finaliste en Chaudière-Appalaches. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

Les 24 finalistes de la première édition des Eurêka! d’un Québec vert et prospère sont maintenant connus. La seule entreprise de Chaudière-Appalaches à se retrouver parmi les finalistes est Manac de Saint-Georges.

Ces entreprises et organisations ont trouvé des solutions innovantes à leurs enjeux, tout en améliorant leur compétitivité et leur bilan environnemental en adoptant des technologies propres.

«Pour souligner notre dixième anniversaire, nous souhaitions démontrer l’essor de l’économie verte au Québec en présentant des projets concrets qui conjuguent Environnement et Économie. Avec les Eurêka! nous voulons stimuler davantage les utilisateurs afin d’accélérer l’adoption de technologiques propres et le déploiement du secteur», indique Denis Leclerc, président et chef de la direction chez Écotech Québec.

Les Eurêka! mettent en valeur les organisations innovatrices qui implantent des technologies propres dans leurs opérations et soutiennent la décarbonation de l’économie québécoise, mentionne de son côté Serge Abergel, directeur – Médias et relations externes à Hydro-Québec.

Les 24 finalistes sont issus de huit catégories. Dans la catégorie Transport (secteur privé), l’on retrouve l’entreprise Manac de Saint-Georges pour son revêtement nanocomposite qui améliore les performances photoactives de ses remorques. Il s’agit d’une innovation en technologies propres de l’entreprise Nanophyll.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des