Maxime Bernier se targue d’être le seul vrai parti environnementaliste

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Maxime Bernier se targue d’être le seul vrai parti environnementaliste
Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Maxime Bernier affirme que le Parti populaire du Canada est le seul parti à offrir des actions et des réformes concrètes pour l’environnement.

M. Bernier précise que les égouts déversent 215 milliards de litres d’eaux usées dans les cours d’eau du Canada. Il ajoute qu’il s’agit d’une augmentation de 10 % des rejets depuis 2013. Afin de régler ce problème, Maxime Bernier souhaite annuler les 2,6 G$ de subventions aux pays africains pour lutter contre les changements climatiques afin de dépenser cet argent au Canada en l’investissant dans Environnement Canada.

«Environnement Canada manque de ressources pour faire les enquêtes nécessaires. Alors je propose qu’on lui donne les moyens d’avoir des cours d’eau, des sols et de l’air de qualité, ici chez nous», estime M. Bernier. «Il faut réinvestir pour qu’Environnement fasse enquête, resserre la réglementation au niveau fédéral et qu’on règle concrètement un problème environnement qui existe encore en 2019», ajoute-t-il en citant l’exemple des huit milliards de litres d’eaux usées déversés dans le fleuve par Montréal il y a quelques mois.

Le même Maxime

Dans ce point de presse qui a eu lieu à Saint-Georges, M. Bernier a indiqué que les Beaucerons voient clair et qu’ils vont appuyer quelqu’un qui a des solutions concrètes et pour quelqu’un qui s’occupe de la santé des rivières, fleuves et lacs. «Je sais que les Beaucerons vont appuyer un candidat qui a des solutions concrètes pour la Beauce et pour l’environnement. Un candidat qui n’a pas changé et qui est toujours disponible et accessible pour les Beaucerons», souligne M. Bernier.

Maxime Bernier demande également aux Beaucerons de regarder le travail qu’il a effectué dans les dernières années. «J’ai confiance que les Beaucerons me jugeront  sur le travail que j’ai effectué, mais aussi sur les valeurs que je défends à Ottawa. Je souhaite continuer à défendre ces valeurs de gros bon sens. Je vais faire en sorte que la Beauce ait une voix à Ottawa, mais aussi que les Canadiens puissent avoir une voix différente. On l’a vu au débat, les contrastes étaient évidents. J’étais le seul à parler de l’équilibre budgétaire [qu’il veut atteindre en deux ans]», expose Bernier.

Débat

Maxime Bernier s’est dit très heureux d’avoir pu participer au débat. «Mon but était de faire connaître notre plateforme aux Canadiens. Je peux dire mission accomplie, car j’ai eu les statistiques des mots recherchés sur Google durant le débat et le « Parti populaire du Canada » et « Maxime Bernier » étaient les mots de recherche les plus utilisés», s’est-il réjoui.

Il participera également au débat en français jeudi à Radio-Canada ainsi qu’à un face-à-face avec Richard Lehoux sur Radio Beauce la semaine prochaine.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des