Merci Maxime

Merci Maxime
Maxime Bernier. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

M. Maxime Bernier

Bonjour, les poussières des dernières élections fédérales achèvent de tomber; les dirigeants(es) d’entreprises privées d’ici qui ont bénéficié de vos actions et de vos relations de ministre fédéral de l’Industrie, puis de ministre des Affaires étrangères et ensuite, de ministre d’État aux Entreprises du Tourisme et à l’Agriculture, et même de votre poste de député de l’opposition, pour le développement ou la survie de leurs entreprises vous ont sans doute exprimé privément leur reconnaissance; je n’ai pas eu connaissance que des leaders de nos organismes publics l’auraient fait publiquement comme il se devait, selon moi.

Après une quarantaine d’années consacrées au développement global d’ici, j’estime que c’est un devoir pour moi de me faire un porte-parole de notre population régionale pour vous remercier du support exceptionnel que vous avez apporté dans la menée de plusieurs grandes réalisations chez-nous. Nous nous rappelons et devons rappeler à qui les a oubliés ou ignorés les grandes facilités de rencontres avec les responsables fédéraux que vous nous avez apportées pour la menée à bien de certains grands projets d’ici; rappelons-en quelques-uns…

1- Avec les collaborations des ministres Michel Després et Jean Lapierre et les conseils de M. Guy Chevrette, nous avons obtenu en 2005/06 que l’ensemble routier 173-73 soit reconnu «Route d’intérêt national» et «Route trans-frontalière»; cela rendait notre projet de l’Autoroute de la Beauce admissible à des grands programmes d’aide financière du fédéral et du provincial.

Après plusieurs rencontres, nous avons obtenu du fédéral:

  • 40 M$ pour accélérer la montée de la construction jusqu’à St-Georges;
  • 11,5 M$ pour accroître la sécurité de la 173 de St-Georges aux frontières;
  • 75 M$ pour doubler la travée déjà construite de Beauceville à Ste-Marie.

Le total de 126 500 000 $ fut doublé par le Québec ce qui porta le total de la réalisation obtenue de Ste-Marie à St-Georges à plus de 700 000 000 $. C’est la plus grande réalisation de toute l’histoire de la Beauce.

2- Nous avons obtenu un support de 6 000 000 $ du fédéral pour notre projet de Complexe culturel sur le Boulevard Lacroix; le Québec a aussi accordé 6 300 000$ pour le projet de novembre 2009.

  • le 6 000 000 $ municipal est assuré; les plans sont faits (95%) des études de couleurs;
  • le terrain patrimonial est acheté. Le mode de construction décidé «clés en mains»;
  • le nouveau conseil (5 votes contre 4) a décidé d’abandonner le projet et a avisé les deux gouvernements que la ville abandonne les subventions garanties.

3- Modernisation de notre ensemble d’eau potable; 30 000 000 $; mise à jour de l’usine; 12 km de réseau d’adduction; 3 nouveaux réservoirs et mise à jour de deux autres. Un des plus modernes au Québec largement subventionné (F.I.M.R).

4- Nombreux projets à frais partagés : Route verte de NDDP, Parc Veilleux.

Presque tous financés par les programmes d’infrastructures.

Lien de la 35e avenue pour le Parc technologique et du Parc industriel de l’Est avec l’ARTB.

Début des investissements dans le projet du Centre d’activité physique de la Cité étudiante

Deux terrains de football-soccer, stationnement ainsi que l’amenée des services publics réalisés.

Pour les étapes futures, elles aussi abandonnées, semble-t-il.

Les archives de notre ville, de la MRC, du Cégep, du Centre universitaire et d’autres rappellent plein d’autres réalisations conjointes par notre milieu et les gouvernements dits supérieurs.

J’ai cru et crois encore que nos concitoyennes et concitoyens méritent de savoir et doivent se rappeler vos services rendus; et il en va de même pour nos leaders actuellement en place.

M. Bernier, j’estime encore que la gratitude et la reconnaissance sont des vertus et des attitudes personnelles nées du respect et qu’elles peuvent et doivent devenir civiques – me semble-t-il – si quelqu’un s’y emploie.

Voilà ce que j’ai voulu vous dire en prenant mes concitoyennes et concitoyens à témoin.

Merci monsieur Bernier

Roger Carette, citoyen de Beauce

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des