Mobilier L’Accès-Cible fermera ses portes après 27 ans

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Mobilier L’Accès-Cible fermera ses portes après 27 ans
Le propriétaire de Mobilier L’Accès-Cible, Jean-Guy Veilleux, annonce la fermeture de son magasin. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

L’entreprise Mobilier L’Accès-Cible, située sur le boulevard Lacroix à Saint-Georges, fermera ses portes le 29 février prochain.

L’absence de relève et la difficulté à trouver des employés, particulièrement la fin de semaine, sont deux des raisons expliquant la décision du propriétaire, Jean-Guy Veilleux. «Nous avions fait des applications dans les journaux, sur Facebook, ainsi qu’au Cégep, et si nous recevions une demande, c’était bon. Souvent, nous n’avions aucune demande», mentionne M. Veilleux.

Au cours des dernières années, il n’était pas rare que Chantal Pomerleau et lui doivent travailler les fins de semaine et même pendant les vacances, en plus de faire leurs heures régulières en semaine. «Même pour les livraisons, c’était plus dur d’avoir du personnel», ajoute-t-il.

La vente de l’entreprise n’était pas une option pour l’entrepreneur. «Saint-Georges est l’une des villes avec le plus de magasins de meubles dans un rayon de trois ou quatre kilomètres. Je pense que le marché est saturé ici. Aussi, les gens veulent davantage de choix dans des magasins à grande surface tandis que moi, je suis davantage une boutique spécialisée», raconte celui qui vendait des produits de la marque La-Z-Boy depuis 1998.

Âgé de 63 ans, M. Veilleux compte prendre une période de repos après la fermeture. «J’approche de la retraite. On verra si je continue par la suite», indique-t-il.

27 ans en affaires

Mobilier L’Accès-Cible aurait fêté ses 27 ans cet été. M. Veilleux avait acheté la succursale Kit à Tout en 1993. À l’époque, ce dernier travaillait comme machiniste à Québec. «J’ai toujours été intéressé par la décoration et les meubles», dit-il pour expliquer son changement de carrière.

Le propriétaire garde plusieurs bons souvenirs de ses années en affaires. «Ce dont je vais toujours me souvenir, c’est la fidélité de la clientèle. Plusieurs sont devenus des amis au fil du temps», assure-t-il. Il ajoute également qu’il a toujours eu de très bons employés.

M. Veilleux estime que ses clients revenaient au magasin, car ses employés et lui prenaient le temps de les écouter. «Nous écoutions leurs besoins. Que ce soit pour une petite table d’appoint ou pour un ensemble plus dispendieux en cuir, nous leur accordions le même temps. Si nous ne l’avions pas, nous cherchions dans notre catalogue pour les commander», affirme-t-il.

Celui-ci tient d’ailleurs à remercier tous ses clients. «Depuis que j’ai annoncé la fermeture, plusieurs sont venus me remercier. Ce fut très apprécié. Qu’ils aient acheté ou non, que ce fut pour de gros ou de petits achats, ils ont tous été importants pour Mobilier L’Accès-Cible», conclut Jean-Guy Veilleux.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des