La station spatiale chinoise serait sur le point d’être complétée

The Associated Press
La station spatiale chinoise serait sur le point d’être complétée

PÉKIN, Chine — La Chine a lancé mardi une fusée à bord de laquelle prenaient place trois taïkonautes qui auront comme mission de compléter la station spatiale orbitale permanente du pays.

L’équipage de la capsule Shenzhou-15 cohabitera pendant quelques jours avec les trois taïkonautes qui se trouvent actuellement à bord de la station Tiangong, et qui rentreront bientôt sur Terre après leur mission de six mois.

La capsule a été emportée par une fusée Longue Marche-2F qui a décollé du centre spatial Jiuquan, en bordure du désert de Gobi, à 23 h 08, heure locale, mardi.

La nouvelle mission de six mois sera commandée par Fei Junlong. Les deux autres taïkonautes sont Deng Qingming et Zhang Lu. Il s’agira de la dernière phase de construction pour compléter la station spatiale, selon l’agence spatiale chinoise.

M. Fei, qui est âgé de 57 ans, a séjourné dans l’espace en 2015. Ses deux compagnons en sont à une première visite en orbite.

Le troisième et dernier module de la station s’y est arrimé plus tôt ce mois-ci. La Chine travaille depuis dix ans à se doter d’une présence habitée permanente en orbite.

Après l’arrimage automatisé de la capsule Shenzhou-15 au module central de la station, la station aura atteint sa taille maximale avec une masse de près de 100 tonnes, selon les autorités chinoises.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires