Les autorités grecques ferment l’Acropole une fois de plus en raison de la chaleur

Les autorités grecques ont décidé de fermer l’Acropole d’Athènes, jeudi après-midi, pour une deuxième journée alors que le pays étouffe sous des températures inhabituellement élevées pour la saison.

Le ministère de la Culture a déclaré que la citadelle perchée, qui est le site antique le plus populaire de Grèce, serait fermée de midi à 17 heures à cause de la chaleur.

Tous les autres sites archéologiques de la capitale grecque ont été fermés aux mêmes heures. Les personnes ayant réservé des visites pour cette période peuvent utiliser leurs billets plus tard dans la journée jusqu’à la fermeture des sites à 20 heures, a indiqué le ministère.

Les températures devraient dépasser les 40 degrés Celsius, jeudi, dans une grande partie du centre et du sud de la Grèce, notamment dans la grande région d’Athènes, les Cyclades et la Crète.

Les autorités sont en état d’alerte accrue face aux incendies de forêt qui ravagent la Grèce chaque été.

Le ministre chargé de la protection civile, Vassilis Kikilias, a déclaré jeudi qu’il existait un risque particulier d’incendies de forêt en raison de la combinaison de températures élevées et de vents.

«Le début précoce des vagues de chaleur, combiné à un hiver sec, a mené à une saison des incendies très difficile», a-t-il soutenu.

Les autorités d’Athènes mettent à la disposition du public des espaces climatisés et ont distribué des ventilateurs aux écoles secondaires où se déroulent les examens de fin d’année et d’entrée à l’université.

Les températures devraient baisser vendredi et samedi.