Objectif dépassé pour la campagne de Leucan en Beauce

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Objectif dépassé pour la campagne de Leucan en Beauce
Maïté Boily a amassé 20 661$ pour Leucan. (Photo : Capture d'écran)

Officiellement lancé le 22 mars dernier, l’organisation du Défi têtes rasées Leucan de Beauce a dévoilé le montant final de sa campagne 2021 le 5 juin. Pour cette 16e édition, le défi s’est déroulé virtuellement, où les participants révélaient leur montant amassé et quelques-uns se sont fait couper les cheveux chacun chez soi.

Émilie Têtu, chargée de projets chez Leucan, a annoncé qu’un montant total de 132 436 $ a été amassé jusqu’à présent. L’objectif de 100 000$, mentionné au début de la campagne, a été dépassé avec succès grâce à la collaboration des 52 participants.

« C’est toujours inspirant de voir la solidarité et la générosité de nos participants, partenaires et donateurs. Grâce à l’implication de tous, Leucan peut offrir des services distinctifs et adaptés aux enfants atteints de cancer et leur famille dans la région », affirme Nathalie Matte, directrice provinciale à Leucan.

Pour la première fois de son histoire, les territoires de la Beauce-Sud et de la Beauce-Nord unissaient leurs activités pour organiser une seule et même campagne.

Le Chèque final présenté par Leucan. (Photo: Capture d’écran)

Les quatre présidents d’honneur de cette 16e édition étaient Mélanie Boissonneault, directrice générale et propriétaire de l’École Vision Beauce de Sainte-Marie et de la Petite École Vision de Saint-Georges, Andréanne Caron, pharmacienne propriétaire des pharmacies Proxim de Beauceville et de Saint-Benoît-Labre, Maïté Boily, la directrice générale du Club de golf de Saint-Georges, et Nicolas Buteau, propriétaire du IGA extra Famille Buteau de Saint-Lambert-de-Lauzon. N’oublions pas le porte-parole de cette campagne, William Berthiaume, un jeune garçon de 10 ans originaire de Saint-Elzéar en rémission d’un lymphome hodgkinien qui a amassé près de 20 000  $ pour la cause.

Les deux coprésidentes de Beauce-Sud, Andréanne Caron et Maïté Boily, ont respectivement amassé 22 435$ et 20 661$. Mme Caron ne s’est pas fait couper les cheveux pour la cause le 5 juin, mais l’évènement était important pour elle. En tant que travailleuse dans le domaine de la santé, elle comprend et connaît la situation vécue par ces enfants. Il était important pour elle de s’impliquer pour la cause lorsqu’elle a été approchée par Leucan.

Lors de l’évènement, Mme Boily était très fébrile de se faire couper les cheveux, mais, même si elle avait peur, elle n’a jamais hésité à le faire pour la cause. « Je pense que je ne suis pas la seule à considérer les enfants comme importants. Pour moi, un enfant de malade, c’est déjà un de trop, mais je vois qu’avec l’appui de tout le monde qui m’entoure que c’est une cause qui tient à cœur à tellement de gens », admet-elle.

Évènement à venir

Même si le dévoilement du montant amassé par les 52 participants a été fait par l’organisation, Émilie Têtu, chargée de projets pour Leucan, rappelle qui est toujours possible de faire des dons sur le site en visitant le site tetesrasees.com.

« On vous prépare quelque chose de gros pour la campagne 2022 de Leucan de la grande Beauce », confirme Émilie Têtu.

La chargée de projet chez Solarcom, Valery Du Sault, était également présente lors de l’évènement du 5 juin. Elle a profité de l’occasion pour annoncer que la compagnie située à Beauceville tiendra, l’automne prochain, un évènement du Défi tête rasée de Leucan, où quelques employés relèveront le défi de se faire couper cheveux et d’amasser des fonds pour les enfants atteints du cancer.

« Solarcom est un bel exemple à suivre pour les entreprises de la région. Le Défi têtes rasées Leucan, c’est vraiment une activité de team building par excellence et l’on invite les entreprises beauceronnes à organiser leur propre évènement », conclut la chargée de projets chez Leucan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires