La peur…

La peur…

Crédit photo : L'Éclaireur Progrès - Archives

…toujours la peur. Faut dont entre autres, être à court d’idées et démagogue, pour se servir d’un tel argument, en vue de gagner l’élection provinciale du 1er octobre prochain.

Et oui, le président de la campagne libérale, Alexandre Taillefer, a sorti «l’épouvantail à moineau». Il a déclaré qu’il faut appréhender «une détérioration de la paix sociale», si la CAQ forme le prochain gouvernement, approuvé en cela par Philippe Couillard, qui lui, au même moment promet une campagne positive.

Aussi, il y a quelques jours à peine, monsieur Couillard nous a démontré ce que valent ses promesses, lorsqu’on songe entre autres, à la façon dont il a traité son vétéran et fidèle député dans la circonscription de Marquette.

Ah oui! MM. Taillefer et Couillard, pour votre information, sachez que :  «La peur est la logique des faibles.»

Claude Dutil, Saint-Georges

Poster un Commentaire

avatar