Parrainage Jeunesse: un coup dur pour les relations humaines

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Parrainage Jeunesse: un coup dur pour les relations humaines
Le directeur général par intérim de Parrainage Jeunesse, Jean-François Fecteau. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Depuis le début de la pandémie, bien des activités de la vie sont chamboulées. Cela a été également un important défi pour l’organisme Parrainage Jeunesse qui a pour but de jumeler des jeunes avec des parrains ou marraines. Créer un lien de confiance par Zoom, ça ne se fait pas et cela rend les choses plus difficiles.

À lire aussi, les témoignages de bénévoles de Parrainage Jeunesse: Un jumelage constructif pour les enfants et les bénévoles et Faire une différence dans la vie d’une jeune fille

Alors que Parrainage Jeunesse recevait environ 15 inscriptions par an avant la pandémie, ce nombre a considérablement augmenté. « Depuis la rentrée scolaire, nous avons eu 11 inscriptions, dont six dans les deux dernières semaines », indique le directeur général par intérim de Parrainage Jeunesse, Jean-François Fecteau. La liste d’attente pour un parrainage a également fait un bond important, car 28 enfants sont en attente.

La pandémie a aussi causé une pénurie de bénévoles, particulièrement des hommes. Certains ne sont pas revenus depuis mars et le recrutement est plus difficile en ces temps incertains, explique M. Fecteau.

Si 60 % des demandes proviennent de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), d’autres proviennent des parents qui considèrent que leur enfant aurait besoin d’une influence positive dans sa vie.

Selon M. Fecteau, il est également le temps de s’inscrire afin de devenir bénévole. « Notre objectif est de retrouver un équilibre entre les jeunes en attente et les jeunes parrainés ». Il ajoute que le nombre de demandes devrait continuer à augmenter dans les prochains mois.

L’organisme offre également de l’encadrement, des conseils et certaines activités pour aider à nouer le contact avec un jeune.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Faire une différence dans la vie d'une jeune fille - L'Éclaireur Progrès
19 jours

[…] À lire aussi: Un jumelage constructif pour les enfants et les bénévoles et Parrainage Jeunesse: un coup dur pour les relations humaines […]