Pas toujours facile le respect des consignes au Mont-Orignal

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Pas toujours facile le respect des consignes au Mont-Orignal
Visiblement, le respect de la distanciation de deux mètres pour la file vers les télésièges semblait difficile pour plusieurs, au Mont-Orignal, malgré la présence de personnel lors de la prise de cette photo. (Photo : gracieuseté)

Si l’achalandage est au rendez-vous en ce début de saison au Mont-Orignal de Lac-Etchemin, la direction et le personnel de la station peinent à faire respecter les consignes sanitaires édictées pour les stations de ski de la province. 

C’est ce qu’a confirmé Krystel Audet, directrice finances, administration et marketing à la station de ski, en début de semaine dernière.

« Nous avons de cinq à sept employés par jour dédiés aux mesures, qui demandent aux gens de mettre le masque et de garder le deux mètres. Nous avons demandé du renfort d’adultes et de parents bénévoles, mais certains sont impolis. Bien souvent, ils mettent leur masque ou leur cagoule et une fois qu’ils sont passés devant le préposé, ils le redescendent », mentionne-t-elle en ajoutant que ce sont les 14-25 ans qui sont principalement en cause.

« Je ne sais pas si c’est du défoulement ou une accumulation de frustration, mais les gens n’écoutent pas. Nous avons dû être encore plus stricts avec les ados et limiter aux toilettes, seulement, leur accès à l’intérieur. De plus, leurs sacs doivent rester dehors s’ils n’ont pas d’auto. C’est dommage, mais on est rendu là », poursuit-elle en rappelant que les consignes n’avaient pas été édictées par le Mont-Orignal.

« Il s’agit de consignes qui sont en vigueur partout au Québec et au Canada, même dans le monde. Si on veut que nos stations de ski demeurent ouvertes, il faut les respecter et porter le couvre-visage en tout temps », ajoute-t-elle.

Soulignons que pour le moment, neuf pistes sont accessibles au public au Mont-Orignal, ce qui est très positif, signale Mme Audet, en tenant compte que toute la neige avait fondu, à Noël, en raison de la pluie.

Mesures implantées

Rappelons que le 2 janvier dernier, afin de contrer les actes des récalcitrants qui, indiquait-on, « prenaient un malin plaisir à défier les règles sanitaires », la direction de la station de ski annonçait quelques mesures s’adressant autant aux détenteurs de billets journaliers que de saison.

Pour les premiers, on offrait un premier avertissement et le retrait du billet à la deuxième intervention. Pour les autres (billets de saison), cela pourrait aller de la suspension pour 24 heures au deuxième avertissement, pour sept jours au troisième et pour le reste de la saison au quatrième. Ces mesures sont en application depuis le 5 janvier.

Puis avec le couvre-feu à 20h, la direction de la station a mis un terme au ski de soirée entre le 9 janvier et le 8 février prochain. Aucun cours de ski ni entrainement n’aura lieu lors de cette période et on souligne que ce sera tolérance zéro pour les sorties entre amis puisque seules les bulles familiales et les personnes seules sont invitées à venir skier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires