Pas une de plus : le Havre l’Éclaircie sensibilise la population à la violence conjugale

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Pas une de plus : le Havre l’Éclaircie sensibilise la population à la violence conjugale
L'équipe du Havre L'Éclaircie. (Photo : gracieuseté)

Le Havre l’Éclaircie lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation pour les femmes victimes de violence conjugale en partenariat avec 12 restaurants de Saint-Georges.

Jusqu’au 27 juin, les clients de ces restaurants remarqueront des sous-verres, portant l’inscription Pas une de plus, faisant ainsi référence aux 13 féminicides ayant eu lieu depuis le début de l’année au Québec.

« Notre objectif est de sensibiliser et de mobiliser la population à cette réalité pour dire : “C’est assez !” », indique l’agente de communication et de sensibilisation de l’organisme, Caroline Audet. « Les sous-verres pourront aussi aider à aborder le sujet », poursuit-elle.

Cette dernière souligne l’accueil reçu de la part des restaurateurs. « On sent une conscientisation sociale de leur part et de la communauté pour porter le message », ajoute Mme Audet. « C’est grâce à l’implication de différents collaborateurs que notre message rayonnera plus largement et que nous pourrons ainsi espérer qu’il soit enfin entendu », complète la directrice du Havre l’Éclaircie, Isabelle Fecteau.

Précisons que cette campagne devait avoir lieu ce printemps, après qu’un huitième féminicide soit survenu dans les huit premières semaines de l’année. Toutefois, les salles à manger ont été fermées en raison des mesures sanitaires.

L’organisme rappelle également que derrière ces 13 féminicides, on retrouve des milliers de femmes qui vivent dans la peur quotidiennement. « Avec les mesures qui s’estompent, ce dernier peut sentir que son contrôle lui échappe, c’est pourquoi il est d’autant plus important pour les femmes de demander de l’aide pour établir des scénarios de protection si elles souhaitent quitter une relation toxique ou pour tout simplement y voir plus clair », précise-t-il par voie de communiqué, en encourageant les gens à offrir leur soutien s’ils voient un proche subir de la violence conjugale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires