Paul Busque réintègre le caucus du Parti libéral

Paul Busque réintègre le caucus du Parti libéral

Paul Busque (parti libréal du Québec)

Crédit photo : L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins

Le caucus du Parti libéral du Québec a réintégré le député de Beauce-Sud, Paul Busque, dans ses rangs ce matin.

M. Busque en a fait lui-même l’annonce en fin d’après-midi vendredi. «J’ai présenté une demande de réintégration à la présidente du caucus qui l’a soumise à mes collègues. Après discussions, ils ont accepté que je réintègre les rangs du parti», nous a-t-il dit lors d’un entretien téléphonique.

«Aujourd’hui (vendredi), mes collègues ont décidé que la présomption et les principes de justice naturelle devaient s’appliquer. C’est pourquoi je suis fier d’annoncer mon retour au sein de l’équipe libérale qui forme le gouvernement. Je continue donc de défendre avec la même vigueur les intérêts des citoyens de ma circonscription à l’Assemblée nationale», a-t-il ajouté

Busque avait lui-même quitté le caucus libéral le 10 mai en raison d’une enquête de la commissaire à l’éthique et à la déontologie concernant la gestion de son bureau de circonscription. Les allégations concerneraient l’utilisation de son local à des fins partisanes et l’embauche de sa nièce, ce qui contrevient au code d’éthique. «J’ai quitté le caucus il y a un peu plus d’un mois car je ne voulais pas être une distraction. J’ai aussi offert ma pleine collaboration à la commissaire».

Bien que les conclusions de l’enquête ne soient pas encore connues, le député de Beauce-Sud ne croit pas que cette affaire puisse avoir une incidence sur la prochaine campagne électorale. «Si nos adversaires veulent mettre en place des stratégies pouvant nuire à un éventuel candidat, j’ai des petites nouvelles pour eux. C’est d’ailleurs curieux que cette histoire ait sorti quelques jours seulement avant mon investiture. Je ne vais pas me laisser distraire par des stratégies d’autres gens car je sais très bien que les électeurs sont assez intelligents pour se faire leur propre idée. Je reprends donc toutes mes fonctions et je vais travailler très fort au cours des prochaines semaines en vue de me faire réélire.»

Il a conclu en disant qu’il rencontrera la presse locale et régionale afin de faire le point sur la dernière session parlementaire ayant pris fin le 15 juin.

Poster un Commentaire

avatar