Pénurie de vélos neufs à vendre dans la Beauce

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Pénurie de vélos neufs à vendre dans la Beauce
Si vous possédez déjà un vélo, il est conseillé de vérifier son état général maintenant. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Toutes les entreprises, vendant des vélos neufs, font face au même problème. La pandémie a chamboulé l’offre et la demande, au point où les vélos disponibles en 2021 sont presque tous vendus ou réservés.

À lire aussi : Quels sont les meilleurs endroits pour faire du vélo ?

Chez Joe Bicycles à Saint-Georges, les ventes ont augmenté de 30 % en 2020. Comme ses concurrents, cette boutique réapprovisionne la majorité de son inventaire l’année précédant la saison de vélo.

« Il n’y avait pas de pandémie en 2019. On ne s’attendait pas à un engouement soudain pour le vélo (2020). Ça a été notre phénomène du papier de toilette. Nous avons vidé nos entrepôts rapidement », se souvient Mathieu Robichaud, copropriétaire.

Auprès de ses fournisseurs, Joe Bicycles avait commandé plus de vélos en 2020 pour la saison suivante.  Toutefois, les quantités disponibles étaient limitées. Selon Mathieu Robichaud, on retrouve une pression sur la chaîne d’approvisionnement à l’international.

Mathieu Robichaud, copropriétaire de Joe Bicycles, a vendu presque tous ses vélos disponibles pour la saison 2021.

« Pour assembler un vélo, ça prend plusieurs pièces fabriquées par différentes compagnies. Normalement, on peut faire des commandes durant l’année en cours. Présentement, on prend des réservations pour 2022 auprès des clients », confirme celui-ci.

Bike-boom

La compagnie Rocky Mountain possède des bureaux à Saint-Georges et North Vancouver. Ceux-ci sont liés à la gestion et au secteur recherche/développement de l’entreprise. L’assemblage des vélos de montagne se déroule en sol asiatique.

« Après deux mois de fermeture (mars-avril 2020), nous avons été prudents dans la fabrication. On ne souhaitait pas se retrouver avec un gros inventaire de vélos invendus. Ce bike-boom nous a pris par surprise. C’est devenu un défi de réunir toutes les composantes menant à l’assemblage », explique Katy Bond, directrice générale de Rocky Mountain.

Parlant d’un véritable stress logistique, elle précise que les modèles 2022 seront livrés aux détaillants cet automne. « On aura assez de vélos de montagne pour l’an prochain. Ce sera également le cas pour les vélos électriques », indique Mme Bond.

Tous les genres

Rocky Mountain se spécialise dans les vélos de montagne. (gracieuseté – Rocky Mountain)

Cet engouement soudain pour le cyclisme touche à la fois le vélo de route et de montagne. Même le fatbike, conçu pour la conduite hivernale, a trouvé preneur auprès de nombreux cyclistes beaucerons débutants ou expérimentés.

« C’est sûr qu’on voudrait vendre plus de vélos. Au moins, nous sommes contents que les gens fassent du sport pendant la pandémie », indique Mathieu Robichaud.

Les pièces de rechange sont aussi plus rares à trouver. Si vous possédez un vélo, il est conseillé de vérifier son état général maintenant. « Un entretien général est recommandé chaque printemps », rappelle M. Robichaud.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Denis Fortin
Denis Fortin
3 jours

Dommage que les vélos ne soient plus assemblée à St-Georges par l’usine de Procycle comme s’était le cas dans les années 1990 !La pandémie fait réaliser les effets pervers d’avoir transféré en Asie la fabrication et l’assemblage de nombreux produits de consommation.