Perfection inc. de Courcelles vient aider le milieu de la santé

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Perfection inc. de Courcelles vient aider le milieu de la santé
Une des couturières de l'entreprise. (Photo : gracieuseté Logistik Unicorp)

L’entreprise Logistik Unicorp et une de ses filiales, Perfection, dont les usines se trouvent à Courcelles, Lac-Mégantic et Sainte-Agathe de Lotbinière, vient de créer de nouvelles lignes de production afin de concevoir des blouses de protection pour les employés du réseau de la santé.

Depuis le début de la crise, c’est le branle-bas de combat dans ces entreprises. «Ça fait plusieurs semaines qu’on parle avec les acteurs du milieu pour voir ce qui est requis pour la production. On a aussi regardé la machinerie requise», explique Karine Bibeau, vice-présidente, ventes chez Logistik Unicorp.

L’entreprise offrait déjà une gamme d’uniformes corporatifs ou pour la sécurité publique comme les policiers, pompiers et l’armée.

«Nous avons aussi un réseau de partenaires. Nous utilisons l’expérience et notre grand réseau pour produire ces produits finis au Québec et au Canada», ajoute-t-elle.

L’entreprise a pris la chance d’acheter des équipements pour ses trois usines Perfection. «Nous sommes dans la phase de mise en route de cette nouvelle chaîne de production. Lorsque nous aurons rassemblé tous les équipements, on estime pouvoir ramener au travail l’ensemble de nos employés, ajoute Benoît Lauzon, vice-président, opérations. Tout dépend de la demande réelle, car de jour en jour, ça évolue. Il est difficile d’estimer les besoins réels sur le terrain».

L’entreprise, en plus de faire le lien pour l’approvisionnement en matière première avec TechniTextile, fait la coordination pour que le nombre d’articles requis soient produits et distribués aux bons endroits.

Logistik est expert dans cette gestion de la chaîne d’approvisionnement avec ses articles spécialisés. «On s’assure que les produits sont créés au requis spécifique. On fait les patrons et on envoie ça dans notre chaîne de production», explique Karine Bibeau.

Nouveau créneau?

L’équipe ne sait pas encore si elle continuera à fabriquer des blouses de protection après la crise. «C’est un nouveau créneau qu’on est en train d’analyser. Il est important d’avoir une production domestique et locale pour ces produits-là. On a des discussions avec les différents paliers gouvernementaux. C’est possible que ça donne des ouvertures de poste pour des métiers de couturières dans les prochaines semaines ou les prochains mois», expose Mme Bibeau.

De son côté, M. Lauzon indique être très fier des employés qui retourneront au travail pour assembler ces blouses de protection. «On est prêt à répondre aux besoins. Merci à l’industrie qui se mobilise. C’est une belle histoire d’engagement et de collaboration dans un temps comme celui-ci», conclut-il.

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
NicoleGuy pepin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guy pepin
Invité
Guy pepin

Avec toute les efforts déployés depuis plusieurs années cette entreprise mérite un bravo go Rock

Nicole
Invité
Nicole

Bonjours es que vous aller donner de la coutures au maison en sous contract?