Au personnel des soins intensifs de l’Hôpital de Saint-Georges

Au personnel des soins intensifs de l’Hôpital de Saint-Georges

L'Hôpital de Saint-Georges.

En écrivant cette lettre, tout ce que nous aimerions faire est de vous faire le plus gros des câlins, vous serrer fort dans nos bras, vous remercier 1001 fois.

Les mots ne sont pas assez nombreux et éloquents pour vous faire savoir à quel point vous avez changé nos vies à jamais, à quel point votre présence auprès de notre papa, notre conjoint, notre ami de cette chambre des soins intensifs a été réconfortante.

Vous mettez de côté ce qui se passe dans votre vie plusieurs heures d’affilée pour vous occuper de tous ces gens gravement malades. Mais seulement, savez-vous à quel point vous êtes des anges gardiens sur nos passages ? Tels des anges, vous savez mettre un baume sur nos pleurs, sur nos peurs, dans nos vies entières. Vous voir arrivés, près de nous est tellement réconfortant ! Vous entrez dans chaque chambre avec le sourire, jour après jour, peu importe ce qu’il s’y passe. Vous nous écoutez, vous nous regardez avec confiance tels de grands manitous qui nous permettent soudainement de croire que ce n’est que de vilains jours qui deviendront vite histoire du passé. Nos êtres chers ne pourraient obtenir ce dont ils ont besoin sans vous. Vous sauvez des vies, n’est-ce pas là le plus des cadeaux à offrir ?

Votre métier n’est pas tout repos, mais pourtant ! Pourtant, vous prenez le temps, chaque jour. Vous prenez le temps de replacer délicatement les draps et les oreillers de vos patients, vous prenez le temps de contacter d’autres spécialistes pour avoir un second avis et ce, à de nombreuses reprises, vous prenez le temps de nous expliquer tous les nombreux signaux émis par les machines médicales qui nous entourent et qui, ô combien, peuvent nous stresser, vous prenez le temps de nous traduire votre langage médical, mais surtout, vous prenez le temps de vérifier si nous allons bien autant de fois que vous vérifiez si notre cher papa, notre cher conjoint, notre cher ami va bien.

Ce sont des équipes comme les vôtres qui nous rendent fiers de nos hôpitaux, ce sont des équipes comme les vôtres qui nous donnent confiance en la guérison, ce sont des équipes comme les vôtres qui nous permettent d’être soignés dans les meilleures conditions.

Durant notre séjour de presque une semaine, nous avons rencontré des personnes extraordinaires. Jamais les gerbes de fleurs et les cadeaux ne pourront égaler l’immense reconnaissance que nous avons pour vous. Vous nous avez permis de retrouver notre papa, notre conjoint, notre ami que nous aimons tant. Vous savez, les jours, les heures, les minutes ne passent jamais rapidement dans l’attente et dans le doute, mais votre présence nous aura grandement réconfortés. Nous garderons précieusement vos visages et votre gentillesse en mémoire : vous faites désormais partie de nous. Vous êtes non seulement des professionnels dotés d’une grande force d’une grande attention et d’un grand contrôle, mais vous êtes également dotés d’une grande empathie et d’une grande humanité.

Tant qu’il y aura des personnes comme vous, le monde sera entre bonnes mains.

Mille fois merci !

Jessy, Dave, Pierrette, la famille, les amis et non le moindre, Terry Rodrigue

Poster un Commentaire

avatar