Pierre-Hervé Goulet se laisse aller sur son nouvel album «Pas loin d’ici»

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Pierre-Hervé Goulet se laisse aller sur son nouvel album «Pas loin d’ici»
Le beauceron Pierre-Hervé Goulet sera en prestation ce soir sur la scène Fibe à 18h30 dans le cadre de la 50e édition du Festival d'été de Québec.

L’auteur-compositeur-interprète, Pierre-Hervé Goulet, lance Pas loin d’ici, un nouvel album composé de 13 chansons, deux ans après son premier disque, Faut qu’on bouge.

La majeure partie a été enregistrée dans un studio de Toronto. La moitié du nouvel opus était écrite lorsqu’il a commencé à enregistrer, composant le reste pendant le processus d’enregistrement.

Le Beaucevillois s’est laissé aller pour compléter ce nouvel opus, profitant d’un accès privilégié au studio de son gérant pour en terminer l’enregistrement. Celui-ci avoue qu’il pouvait y rester jusqu’à 4h du matin. «Ça me permettait de délirer et de m’amuser. Je pouvais développer davantage mes idées, en profiter pour créer selon l’émotion que je ressentais ce jour-là et l’enregistrer immédiatement», détaille-t-il.

La chanson lui permet de communiquer avec les autres, mais aussi avec lui. «Ce sont les mots qui amènent la musique», affirme-t-il. Celui-ci aborde sur son nouveau disque les thèmes de l’amour, du temps, de la vie, de la persévérance et de la mort.

De plus, le titre Pas loin d’ici sert de fil conducteur entre les pièces aux styles variés. «Il donne un second sens à toutes les chansons. Pas loin d’ici est un idéal. Il signifie autant de rester près des gens que l’on aime qu’un pas pour briser la frontière entre les religions», décrit Pierre-Hervé.

Un premier morceau est en rotation dans les radios du Québec et de la France. Bien à vous évoque la persévérance nécessaire pour atteindre ses objectifs. «C’est une chanson un peu plus ludique, mais elle touche tous les domaines», ajoute-t-il, invitant les gens à la demander à leurs stations préférées.

Bien qu’il ait quitté sa Beauce natale il y a maintenant huit ans, l’artiste garde en tête la région qui l’a vu naître, lui consacrant la dernière pièce de l’album. «D’où je viens représente mon ancrage en Beauce. Beaucoup de gens me supportent et me suivent, des personnes que j’ai connues sont aujourd’hui décédées, mais je conserve des souvenirs d’eux. Il y a aussi les premiers spectacles», mentionne-t-il.

Le lancement officiel aura lieu le 7 mars prochain lors d’un spectacle gratuit au District Saint-Joseph, à Québec. De plus, il espère bientôt un concert en Beauce. Précisons qu’il fera une apparition à Saint-Georges lors de Secondaire en spectacle le 13 avril prochain.

Il sera possible de se procurer le nouvel album sur toutes les plateformes numériques, de même que dans détaillants de disques. Des vinyles seront également disponibles sur le marché.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des