La piscine du Cégep Beauce-Appalaches fermera en 2019

La piscine du Cégep Beauce-Appalaches fermera en 2019

Le directeur général du Cégep Beauce-Appalaches, Mario Landry, et le maire de Saint-Georges, Claude Morin, ont annoncé la fermeture de la piscine du Cégep et l’intention de la Ville de bâtir un complexe sportif pour 2019.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy

Le Cégep Beauce-Appalaches fermera sa piscine le 30 juin 2019 à moins d’un bris majeur, ce qui obligerait la direction de devancer la fermeture.

Cette date a été choisie puisque Saint-Georges travaille sur un projet de complexe sportif dont la première phase consiste à la construction d’une piscine. Si tout se déroule comme la Ville espère, cette dernière devrait ouvrir en 2019.

Selon le directeur général, Martin Landry, c’est par souci de transparence que l’annonce de la fermeture a été faite à l’avance. «Environ 99 % de la clientèle de la piscine ne sont pas des étudiants du Cégep. C’est par souci de notre responsabilité morale et sociale que nous prolongeons sa durée de vie jusqu’à ce que Saint-Georges construise le complexe aquatique. Toutefois, si un bris majeur survient, nous devrons la fermer», indique-t-il.

La décision a été prise en raison de l’état actuel de l’équipement sportif qui arrive à la fin de sa vie utile. «Le bassin en tant que tel a subi une réfection majeure en 2003. La problématique n’est pas là, elle est au niveau de l’enceinte qui n’a jamais été rénovée depuis sa construction en 1964. La climatisation, la ventilation, les vestiaires sont tous à refaire, de même que le plafond et les fenêtres qui ont été affectés par l’humidité», détaille le directeur de la vie étudiante, Georges Salvas.

Tous les travaux à faire représentent un coût estimé à environ 1,6 M$. Le Cégep avait demandé une contribution de 1 M$ à Saint-Georges qui a refusé en raison du complexe sportif qu’elle prévoit construire. La direction du Cégep en avait fait part à la Ville en 2015. «Dans un premier temps, nous avions considéré les aider puisque la Ville est en très bonne santé financière, mais nous voulons avoir le plus tôt possible un nouveau complexe sportif», mentionne le maire de Saint-Georges, Claude Morin.

«Nous avons un partenaire avec nous et nous commençons à définir nos besoins, dont la piscine. Quand j’entends M. Landry parler de 2019, c’est exactement la date que nous visons pour ouvrir le complexe sportif avec la piscine», ajoute-t-il.

L’établissement conclut en affirmant que les activités aquatiques se poursuivront jusqu’au 30 juin 2019 et que les gens peuvent s’inscrire pour les différentes sessions qui auront lieu d’ici là.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar