La piste cyclable aménagée en juillet à Beauceville

La piste cyclable aménagée en juillet à Beauceville

Les membres du conseil municipal, dont, François Veilleux, Marie-Andrée Giroux et Sylvain Bolduc, ont autorisé un emprunt et une dépense d'un peu plus de 1,2 M$ pour l'aménagement de la piste cyclable en milieu urbain.

Crédit photo : Photo L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot

Bonne nouvelle pour les amateurs de vélo, de patin à roulette et les sportifs puisque la ville de Beauceville a annoncé lors du conseil municipal du 7 mai que l’asphaltage de la piste cyclable sur la portion urbaine, du parc des Rapides du Diable jusqu’à la sortie nord (vis-à-vis l’ancien BMR) serait réalisée en juillet, dès l’approbation des travaux par le ministère des Transports (MTQ).

Les membres du conseil ont approuvé l’adoption d’un règlement décrétant la dépense et l’emprunt de 1 270 000 $ pour l’aménagement de la phase deux de la piste. Avant d’en arriver à l’asphaltage, il reste des travaux à faire pour l’installation de la membrane, ainsi que l’aménagement des fossés pour le drainage. De plus, puisque la piste cyclable traverse 14 rues, incluant le boulevard Renault à deux reprises, la municipalité devra aménager des passages sécuritaires. Le maire Luc Provençal parle d’aménager de bons triangles de visibilités et d’ajouter des clignotants et la signalisation sécuritaire.

Malgré l’importance de l’emprunt réalisé (1 270 000 $), le maire est confiant que l’argent ne sera pas utilisé au complet en raison des subventions pouvant s’en venir d’ici les prochains mois ou années. Il souligne qu’un montant de 400 000 $ sur trois ans provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions a été accordé et que 176 000 $ sont déjà disponibles à la MRC Robert-Cliche pour les municipalités de Beauceville et Saint-Joseph. De plus, la ville a obtenu un certificat du ministère des Transports qui autorise la municipalité à faire des dépenses jusqu’à 1 M$ pour la piste cyclable et le ministère investit le même montant.

Subventions

En tant que maire et préfet de la MRC Robert-Cliche, Luc Provençal continue ses représentations auprès du gouvernement pour s’assurer d’obtenir les subventions nécessaires à la poursuite du projet. Il indique avoir rencontré avec le député de Beauce-Nord, André Spénard,  le sous-ministre des Transports ainsi que plusieurs directeurs, il y a trois semaines. De plus, il a demandé une aide financière additionnelle au ministre des Transports, André Fortin.

Cependant, la réalisation complète du projet ne sera pas pour cette année. En plus des subventions encore manquantes, trois ponts (deux en Robert-Cliche et un en Nouvelle-Beauce), qui sont à la charge du MTQ doivent être reconstruits. Selon M. Provençal, cela ne se fera pas avant 2019.

Luc Provençal indique qu’il manquerait encore environ 4 M$ pour terminer la piste cyclable, malgré les quelques 2 M$ déjà investis dans le projet. Il rappelle aussi que l’argent de la campagne de financement populaire, 1,2 M$, n’a pas encore été dépensé.

Poster un Commentaire

avatar