Plan de relance des Etchemins: l’appel de projets est lancé

Plan de relance des Etchemins: l’appel de projets est lancé

Le préfet Richard Couët, flanqué du directeur général Luc Leclerc, a présenté les grandes lignes du plan de relance économique de la MRC des Etchemins.

Crédit photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne

Après plusieurs mois de discussions et de négociations, la MRC des Etchemins va de l’avant avec son plan de relance économique et lance, par le fait même, un premier appel de projets pour l’année en cours.

Les maires des Etchemins ont adopté, lors de leur séance du mercredi 12 septembre, un nouveau cadre de gestion définissant les modalités et règles qui vont encadrer les projets qui seront déposés par les promoteurs privés, les organismes et municipalités au cours des trois prochaines années.

Ce nouveau cadre de gestion, qui remplace celui adopté en avril dernier, établit cinq grandes priorités qui ont été arrêtées lors d’une journée de réflexion tenue il y a quelques semaines. En tête de liste, on retrouve la réalisation d’un plan de communications et d’intervention visant à faire connaître la MRC à l’intérieur même de ses frontières, mais également à l’extérieur de celles-ci. «Ce que l’on constate, c’est que personne ne connaît vraiment la MRC des Etchemins. Il faut se mettre sur la carte et c’est une priorité si on veut attirer des entreprises ou faciliter les démarches de nos commerçants», a indiqué le préfet Richard Couët aussi maire de Saint-Prosper.

L’attraction de nouveaux résidents sur le territoire, notamment par l’immigration et la venue de nouvelles familles, l’appui au secteur industriel et commercial, la création de nouvelles initiatives dans les secteurs forestier et agricole, ainsi que pour le secteur récréotouristique sont les autres priorités ciblées par les maires.

Financement de projets

Pour la première année du plan de relance, une somme de 1,2 M$ est mise à la disposition des promoteurs intéressés. Cette somme comprend toutefois les 300 000 $ déjà consentis pour le projet de piscine à vagues à l’Éco-Parc des Etchemins, ce qui selon M. Couët a permis au promoteur d’aller chercher 455 000 $ auprès du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) et 75 000 $ auprès de Desjardins.

Les promoteurs qui souhaitent profiter de ce premier appel de projets devront déposer leur dossier d’ici le 31 octobre prochain. Les demandes seront évaluées par un comité de gestion de sept personnes qui rendra une décision d’ici le 31 décembre. Ceux-ci pourront découvrir les modalités et règles établies dans le cadre de gestion pourront en prendre connaissance en se rendant sur le site internet de la MRC des Etchemins.

Selon les critères déjà établis par les maires, une entreprise privée dont le projet recevra l’aval du comité de gestion pourra recevoir un soutien financier ne pouvant excéder 20 % des dépenses admissibles, pour un maximum de 150 000 $.

Les organismes municipaux et à but non lucratif de même que les coopératives devront fournir une mise de fonds de 30 % contre 50 % pour les personnes morales souhaitant démarrer une entreprise privée ou d’économie sociale, alors que cette mise de fonds devra être de 80 % pour les entreprises privées existantes.

Poster un Commentaire

avatar