Plusieurs cas de conduite avec les capacités affaiblies dans la région

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Plusieurs cas de conduite avec les capacités affaiblies dans la région
(Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

Trois personnes ont vu leur permis être suspendu pour 90 jours après avoir été arrêtés pour conduite avec les facultés affaiblies dans les derniers jours.

Le 2 mars vers 17h, les policiers ont arrêté un conducteur pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool sur la 38e Avenue à Saint-Prosper à la suite d’un appel du public. L’homme de 64 ans, de Saint-Prosper, a soufflé à l’éthylomètre plus que la limite permise. Il a été libéré sur citation à comparaître au palais de justice de Saint-Joseph. Son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours.

De plus le 7 mars, les policiers de la MRC de Beauce-Sartigan ont reçu un appel d’un citoyen pour un homme en état d’ébriété à bord d’un véhicule en marche, stationné devant un édifice sur la 6e Avenue à Saint-Georges. Sur les lieux, l’homme de 60 ans de Saint-Georges a été mis en état d’arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Son échantillon d’haleine a fourni un taux de plus du double de la limite permise par la loi. Son permis a été suspendu pour 90 jours et son véhicule a été remisé.

Le 8 mars, un homme âgé de 27 ans de Saint-Georges a été arrêté à l’intersection de la 1ère Avenue et de la 113e Rue à Saint-Georges pour conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool. Selon les agents, il présentait un taux d’alcool dans le sang près du triple de la limite permise par la loi. De plus, au moment de son arrestation, il conduisait avec un permis sanctionné pour raison médicale. Son véhicule a été saisi pour 30 jours et son permis a été suspendu pour 90 jours.

Opération Impact: 16 constats d’infraction remis

Du 2 au 8 mars, les patrouilleurs du Centre de services de Saint-Georges ont effectué trois opérations Impact et ont remis 16 constats d’infraction lors de celles-ci. Ces opérations ciblent principalement les excès de vitesse, le port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du cellulaire au volant.

Vérification de 300 motoneiges et quads

Dans la semaine du 24 février au 1er mars, les patrouilleurs du Centre de services de Saint-Georges ont effectué trois opérations ciblant les motoneiges et une opération visant les quads. Ces opérations ont été effectuées dans les sentiers et aux intersections des chemins publics. Au cours de ces patrouilles, plus de 300 usagers ont été interceptés, 11 constats d’infraction et 12 avertissements ont été émis à des motoneigistes et des quadistes.

Répondre aux questions des citoyens

Dans le cadre du dernier Café du Maire de Ville de Saint-Georges le 8 mars, le sergent Mario Thiboutot était présent pour répondre aux questions concernant les services offerts par la Sûreté du Québec ainsi qu’à certaines problématiques concernant leurs quartiers (vitesse, arrêt obligatoire, etc.)

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des