Prévenir la consommation chez les jeunes

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Prévenir la consommation chez les jeunes
Les élèves de l'école des Deux-Rives, en compagne de Mme Brigitte Peoti et du sergent Mario Thiboutot. (Photo : (Photo SQ))

COMMUNAUTAIRE. Deux activités de prévention ont eu lieu dans des écoles de la région dans le cadre de la semaine de la toxicomanie qui a eu lieu du 22 au 27 novembre dernier.

Le sergent de la Sûreté du Québec, Mario Thiboutot, s’est notamment rendu à l’école des Deux-Rives à Saint-Georges pour rencontrer les élèves de première secondaire pour présenter un atelier sur l’alcool et la drogue.

Les jeunes ont aussi été invités à essayer les lunettes Fatal Vision qui imitent une démarche avec les facultés affaiblies. L’atelier a été apprécié autant par les participants que les membres du personnel.

Le 23 novembre, l’agente Marie-Claude Rivard, policière intervenante en milieu scolaire, et Cindy Chabot, du Centre Portage, ont tenu un kiosque sur l’heure du dîner à la polyvalente des Abénaquis de Saint-Prosper. Elles étaient présentes pour répondre aux questions légales reliées à la consommation.

Les nouveaux arrivants en compagnie de Marie-Lou Lessard, du CJE Robert-Cliche, le, sergent Mario Thiboutot et Liliana Arcilia du CJE Robert-Cliche.

Nouveaux arrivants

Le même jour, le sergent Thiboutot était du côté de l’école De Léry à Beauceville en compagnie de Marie-Lou Lessard et de Liliana Arcilla du Carrefour jeunesse-emploi de la MRC Robert-Cliche dans le cadre du programme Nouveaux arrivants, lois et règlement.

L’objectif est de faire connaître la mission principale de la police canadienne et d’informer sur les lois et les règlements en vigueur.

Onze nouveaux arrivants du Guatemala et du Mexique ont pris part à l’activité. Il s’agissait aussi d’un bon moment pour échanger sur les différentes cultures.

Consentement et intimidation

L’agente Rivard est retournée à la polyvalente des Abénaquis, cette fois pour parler de consentement et d’intimidation avec deux groupes de deuxième secondaire. Celle-ci a présenté le programme Clip intimidation et a discuté avec les élèves du consentement, de l’âge légal pour avoir une relation sexuelle et de ses conséquences possibles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires