Prolongement de l’autoroute 73: l’appel d’offre pour l’étude d’opportunité est lancé

Prolongement de l’autoroute 73: l’appel d’offre pour l’étude d’opportunité est lancé

Le prolongement de l'autoroute 73 a manifestement augmenté la circulation automobile du secteur.

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a révélé qu’un appel d’offres a été lancé concernant l’étude d’opportunité du prolongement de l’autoroute 73 lors de la séance du conseil de ville du 11 juin. 

M. Morin a reçu la nouvelle du ministère des Transports au cours de l’après-midi. «Ça débute. Nous en avons pour un an maximum avant d’avoir les résultats, mais ça peut aller plus vite. Nous avons une bonne idée de ce que nous voudrions avoir. Il ne reste qu’à attendre de voir comment ça va aller, surtout qu’il y a des élections qui s’en viennent», a-t-il affirmé.

Selon lui, une campagne électorale peut permettre d’accélérer certains dossiers. «Le gouvernement est plus réceptif à nos demandes. Nous en avons d’ailleurs plusieurs dans la machine, dont le projet de complexe aquatique», a-t-il ajouté.

«C’est comme ça pour tout le monde. Si nous ne faisons pas notre liste d’épicerie, les autres vont la faire», a renchéri le directeur général, Claude Poulin.

Espace Carpe Diem

Par ailleurs, les conseillers ont adopté une résolution à l’effet d’accepter des coûts supplémentaires de 24 500 $ pour la réalisation des plans et devis, ainsi que la surveillance des travaux des phases 2 et 3 de l’Espace Carpe Diem.

Les modifications prévues au plan consistent en l’ajout d’une grande scène et d’un bloc sanitaire, de même que la réorganisation de l’espace intérieur et extérieur.

«C’est une modification importante aux plans et devis qui n’était pas prévue. Au début, nous faisions un bâtiment de services seulement. Nous comptions installer des tuyaux sous la terre pour amener une scène mobile du côté Notre-Dame, mais le son aurait été dirigé vers la ville, en plus du fait qu’il aurait fallu la louer, la monter et la démonter. Nous avons donc décider d’en aménager une permanente», détaille M. Poulin.

Rapport financier

En terminant, le maire a fait son rapport sur les états financiers 2017 de la ville. «En 2017, nous avons eu des revenus de 46,7 M$ et les dépenses ont été de 42,8 M$», a-t-il dit, invitant les citoyens à se rendre sur le site Internet de la ville pour consulter le rapport des vérificateurs indépendants publié le 23 avril.

«Il y a aussi eu des affectations de 900 000 $, ce qui nous a donné un surplus de 4,7 M$, ce qui nous a permis de rajouter 2,4 M$ dans le fonds des grands projets. Nous sommes maintenant rendus à 17,8 M$. Ça va nous aider à payer le mur de soutènement et l’Espace Carpe Diem», a-t-il ajouté.

M. Morin a également rappelé qu’en date du 31 décembre 2017, la ville disposait de 14 M$ répartis dans ses autres fonds réservés, ce qui fait un total de 32 M$ dans ses différents comptes de banque. «Ça nous permet d’éviter d’augmenter la dette nette de la ville, qui se situe à 46 M$», a-t-il conclu.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Prolongement de l’autoroute 73: l’appel d’offre pour l’étude d’opportunité est lancé"

avatar
Lucie
Invité
Lucie

C’est bien beau le prolongement de l’autoroute. Ça prendrait aussi un deuxième lien à St-Georges. Le trafic à augmenter beaucoup. En plus faut toujours se rendre en ville pour Est en Ouest ou Ouest en Est. C’est à y penser!