Pour deux anciens actionnaires de la Boucherie Idéale : C’est la fin d’une belle aventure !

Publireportage
Pour deux anciens actionnaires de la Boucherie Idéale : C’est la fin d’une belle aventure !
Isabelle Faucher et Mario Gagné ont tiré un trait sur leur implication dans la Boucherie Idéale.

Avant de tirer un trait sur leurs années passées comme copropriétaires de la ­Boucherie ­Idéale, Mario ­Gagné et ­Isabelle ­Faucher ont voulu faire un retour sur cet épisode de leur vie, afin d’exprimer leur reconnaissance à leurs clients et à tous ceux qui les ont accompagnés dans cette belle aventure.

Isabelle et Mario ont mis fin à leur implication dans l’entreprise le 1er août dernier, date de la transaction où ils ont vendu leurs parts.

Pour Mario Gagné, cela mettait fin à un projet qui a été au centre de sa vie pour les 33 dernières années. C’est en effet le 8 mars 1989 qu’il avait saisi l’occasion de se porter acquéreur de l’immeuble et des équipements de la Boucherie Idéale. La petite boucherie de la 127e Rue, à Saint-Georges, avait été fondée en 1984, par M. Florian Rodrigue.

UN ACCOMPAGNEMENT APPRÉCIÉ
Ayant travaillé à Bouvillon Canada, Mario avait déjà de l’expérience comme boucher. Il est cependant le premier à admettre que l’accompagnement que lui a procuré Florian Rodrigue lui a été été fort utile. « Il est parmi les meilleurs bouchers que j’aie pu voir dans ma vie ! Il m’a transmis l’héritage de son savoir et nous avons toujours eu une bonne relation, au travail comme dans la vie en général. Je lui dois beaucoup ! », affirme Mario, qui entretient d’ailleurs toujours des liens d’amitié avec M. Rodrigue.

En 2001, le commerce accueillait une jeune travailleuse de 17 ans, Isabelle Faucher. Cette dernière a occupé des postes dans les différents départements et s’est impliquée à fond dans le commerce, dont elle est devenue copropriétaire en 2015.

Selon Mario, l’arrivée d’Isabelle comme actionnaire aura été un moment marquant « Nous on était plutôt de la vieille école et elle arrivait avec un bagage universitaire en administration. », dit-il.

Ayant travaillé dans tous les départements, elle connaissait leurs besoins et les techniques utilisées. Quand elle le pouvait, elle n’hésitait d’ailleurs pas à travailler sur le plancher pour donner un coup de main aux employés, par exemple en montant les comptoirs avant leur arrivée, le samedi matin.

UN MENTOR
De son côté, Isabelle tient à souligner le support qui lui a été accordé par Mario lorsqu’elle a débuté dans l’entreprise. « Je sortais de l’école et il m’a donné ma chance. Pour moi, il a été un mentor et un 2e père ! Quand j’avais besoin d’aide ou d’un conseil, il était là pour moi », témoigne-t-elle.

Isabelle entent désormais se consacrer à « de nouveaux défis et de nouveaux projets », sur lesquels elle ne peut donner plus de détails pour le moment.

Quant à Mario, il aura l’occasion de prendre une retraite bien méritée, après des années de travail acharné. Celui-ci restera sans doute actif, mais pas de façon aussi intense que par le passé. Comme il dit lui-même : « C’est pas fini tant que c’est pas fini ! »

Les deux considèrent avec fierté les réalisations accomplies dans leurs années à la Boucherie Idéale. Au fil des ans, la boucherie a en effet pris de l’ampleur on y a ajouté divers services, pour en faire le commerce complet que l’on connaît aujourd’hui.

MILLE MERCIS !
Ce succès, ils le doivent notamment à leurs employés, qu’ils ont tenu à remercier pour leur importante collaboration. « Ça ne se fait pas tout seul ces choses-là, affirme Mario. Nous avons toujours eu un bon noyau d’employés dévoués et fidèles ». Isabelle insiste quant à elle sur le plaisir qu’elle a eu à côtoyer cette équipe. « Bien souvent, on passait plus de temps avec eux qu’avec nos familles », note-t-elle.

Par-dessus tout, les deux anciens propriétaires tenaient à exprimer leur reconnaissance envers la clientèle qui leur a permis de connaître le succès. Une clientèle fidèle, qu’on en venait à connaître et à considérer comme des amis, note Isabelle.

« Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour leur offrir ce qu’il y a de mieux et ils nous ont toujours soutenus. C’est pour ça que je trouve important de leur dire Merci ! », conclut Mario.

MERCI !
Isabelle & Mario


Par la même occasion, nous en profitons pour souhaiter à notre distinguée clientèle de très JOYEUSES FÊTES, ainsi que nos meilleurs voeux de bonheur et de succès pour l’année 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacqueline Poulin
Jacqueline Poulin
1 mois

Bravo, toujours très attentionné et un service hors-pair, qualité de la viande 10 sur 10, bonne continuité Isabelle et bonne retraite à M. Mario, bien mériter👏🏻

Steeve Pepin
Steeve Pepin
1 mois

WoW !
Bravo à avoir su faire fructifier cette belle boucherie et dlavoir su conserver la qualité et le service super. Bonne retraite !!