Aux petits soins avec les résidents

Aux petits soins avec les résidents

Nancy Mailhot, directrice des soins à l’Oiseau Bleu.

Crédit photo : gRACIEUSETÉ

PUBLIREPORTAGE – Offrir un cadre de vie sécuritaire. Cet objectif prévaut pour l’ensemble des principes qui guident le personnel de l’Oiseau Bleu et en matière de soins, il va sans dire que cet élément revêt une importance primordiale.

Nancy Mailhot, infirmière auxiliaire, est celle qui dirige la qualité des soins à la résidence pour personnes retraitées autonomes de Saint-Georges. Sa profession, elle l’exerce depuis une quinzaine d’années et il y aura bientôt un an qu’elle a joint l’équipe de l’Oiseau Bleu.

Jour après jour, son travail consiste à s’assurer de bien répondre aux besoins des résidents en matière de santé. Dans cette veine, il est d’abord essentiel d’écouter les gens et de les respecter. Il n’y a pas une journée semblable, soutient Mme Mailhot. Car on ne peut prévoir d’avance les soucis ou les questionnements de la clientèle.

Par exemple, la prise de médicaments ou un changement dans la médication peut parfois occasionner des effets secondaires indésirables. Si on procède d’abord à un constat, il faut ensuite assurer le suivi nécessaire. En ce sens, on a recours à un personnel spécialisé comme des infirmières rattachées au CLSC local, le médecin de famille du client, son pharmacien ou toute autre personne ressource.

Avoir des yeux et des oreilles

Pour assurer la qualité des soins, toute une équipe demeure aux aguets. Mme Mailhot explique que dans cette veine, les quelque 20 employés qui composent le groupe de préposés et d’infirmières auxiliaires de la résidence sont les yeux et les oreilles de son service. En effet, si l’une ou l’autre de ces personnes perçoit un changement, une indisposition ou tout autre problème, elle en informera sa directrice. En somme, le travail se veut d’abord et avant tout une affaire de collaboration étroite entre tous.

Bien sûr, on peut assister les résidents dans plusieurs autres domaines. Vérifier si la prise de médicaments est effectuée correctement, aider une personne qui s’est infligée une blessure ou qui présente une mobilité réduite, etc. Le lien avec les familles revêt en plus une grande importance.

Créer une différence positive

À titre de directrice des soins, Mme Mailhot précise que ce qui alimente son quotidien, c’est le contact avec le personnel et les résidents. Du matin jusqu’en fin de journée, ajoute-t-elle : « Je n’ai pas l’impression de travailler. » Envers sa clientèle, elle tient aussi à créer une atmosphère détendue et susciter le rire. Tisser des liens, voilà une autre facette du travail  de la directrice des soins.

La santé étant le pivot d’une vie où on se sent bien et en sécurité, le personnel des soins de l’Oiseau Bleu y met donc tout son coeur. Ce qu’on veut, c’est faire une différence positive dans le vécu des gens.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Garouaz abdarrhmane Recent comment authors
Garouaz abdarrhmane
Invité
Garouaz abdarrhmane

Bonjour ca va je suis garouaz abdarrhman sous chef exécutif Marocaine travailleur ponctuelle et sérieuse et je suis intéressé de travail avec vous merci

Garouaz abdarrhmane
Invité
Garouaz abdarrhmane

Voilà mon e-mail Grouzza@gmail.com +212628935760