Réalité augmentée A.B. allie le support physique à la liberté du numérique

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Réalité augmentée A.B. allie le support physique à la liberté du numérique
Julio Trépanier, de VK Création de contenu, ainsi qu’Annie Bélanger et Kevin Clavet, de Réalité augmentée AB, travailleront en partenariat pour mettre au point ces nouvelles publicités. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Réalité augmentée A.B. est le nouveau partenaire de l’Éclaireur Progrès pour mettre en place l’offre de services de réalité augmentée pour ses annonceurs.

À lire également: L’Éclaireur Progrès offre la réalité augmentée à ses annonceurs

L’entreprise située à Sainte-Marie a été créée en mars dernier par Annie Bélanger. Mme Bélanger a préparé son produit pendant un an avant de se lancer en affaires avec Kevin Clavet.

«J’ai toujours aimé les nouvelles technologies», lance Mme Bélanger pour expliquer son attrait envers la réalité augmentée. «J’avais commencé avec l’impression 3D. Je voulais donner un effet 3D à mes photos. C’est ce qui m’a amené à découvrir la réalité augmentée il y a quelques années.»

Réalité augmentée A.B. utilise cette technologie pour ajouter du contenu numérique à n’importe quel visuel imprimé, que ce soit des cartes d’affaires, des vêtements, des billets de spectacles, affiches, livres, manuels d’instructions, formation sur machinerie, le lettrage de véhicule ou encore des publicités dans les journaux et les revues.

«Cela fonctionne aussi pour les présentoirs dans des expositions. Souvent, on retrouve une télévision à l’arrière qui joue une vidéo en boucle. Mais avec la réalité augmentée, elle n’est plus nécessaire. Les gens peuvent avoir accès à la vidéo directement sur leur téléphone», illustre M. Clavet.

Pour accéder à ce contenu, il suffit de scanner une image, un logo ou une photo qui porte une petite en utilisant l’application Snap Press à partir d’un appareil mobile utilisant Android ou iOS. «Un algorithme détecte différents points de repère, que ce soit des contrastes ou des formes pour charger le bon contenu», explique pour sa part Mme Bélanger.

L’entreprise souhaite également rendre cette technologie accessible à tous. «C’est important pour nous que ce ne soit pas juste les grosses compagnies qui y ont accès. Il faut que ce soit accessible pour les PME pour que tout le monde vive cette expérience client», ajoute M. Clavet.

Pour la réalisation de vidéos, Réalité augmentée A.B. travaillera avec une autre entreprise beauceronne: VK Création de contenu. Son fondateur, Julio Trépanier, est d’ailleurs celui qui a réalisé la vidéo corporative du Journal. «Lorsque j’ai rédigé le texte de la vidéo corporative du média, j’ai écrit : “L’Éclaireur, c’est synonyme de progrès”. La direction l’a prouvé en y allant d’audace en intégrant la réalité augmentée au journal», souligne-t-il.

Il est possible de contacter Réalité augmentée A.B. pour obtenir plus d’informations, que ce soit par téléphone, au 418 369-9842, ou via leur site Internet, au www.realiteaugmenteeab.ca.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire également: Réalité augmentée A.B. allie le support physique au à la liberté du numérique […]