Record de générosité dans un premier Cardio-thon à distance

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Record de générosité dans un premier Cardio-thon à distance
Denis Bolduc, président de la fondation, Chantal Quirion, directrice générale du pavillon et de la fondation, et Samuel Poulin, président d’honneur du cardio-thon et député de Beauce-Sud, ont dévoilé le montant amassé en direct sur Zoom. (Photo : gracieuseté)

Une somme record de 116 000 $ a été amassée le samedi 20 février, au huitième Cardio-thon de la Fondation du coeur Beauce-Etchemin. Pour la première fois, l’événement ne s’est pas déroulé dans le Pavillon du cœur à Saint-Georges.

Afin d’encourager les participants dans leur domicile, des animations ont été présentées sur Zoom de 8h à 16h. Elles incluaient notamment des séances de cardio-vélo sous la direction de Simon LeBlanc, triathlète de Saint-Prosper.

« Entre 25 et 50 personnes étaient en ligne tout au long de la journée, en plus de tous les participants dehors à vivre le cardio-thon. Nous voulons garder cet aspect l’an prochain, tout en revenant à la formule habituelle au Pavillon du cœur », précise Chantal Quirion, directrice générale.

Des animations physiques ont été présentées sur Zoom.

L’organisme voulait amasser 70 000 $ et comptait sur la participation de 40 équipes et 250 participants. Le premier objectif a été largement dépassé, malgré des inscriptions moins élevées (36 équipes, 215 participants).

« Dans le contexte actuel, nous avions des objectifs modestes. Comme président d’honneur, Samuel Poulin a créé un mouvement invitant les gens à bouger et donner », mentionne Denis Bolduc, président de la fondation.

Le député de Beauce-Sud a donné l’exemple en faisant du ski de fond et de la raquette. « Grâce au dévouement de nos participants, l’engagement de nos entreprises, aux dons de la population et à l’écoute de mes collègues du gouvernement, cette importante somme va permettre de poursuivre et bonifier les actions du Pavillon du cœur, qui vient en aide à des centaines de nos concitoyens ayant une maladie chronique », dit M. Poulin.

Toujours présent

Régis Veilleux, l’un des participants au huitième Cardio-thon, s’inscrivait chaque année avec des étudiants et employés du CFP Pozer. Le groupe n’a pas dérogé à la règle en 2021.

Régis Veilleux et ses amis ont bougé en plein air à Saint-Georges.

« Dans l’après-midi, nous avons marché dans les sentiers du parc Veilleux et de l’île Pozer. Des gens ont aussi patiné sur les allées de l’espace Carpe Diem. Des personnes du CIMIC se sont jointes au groupe », explique l’enseignant de comptabilité au CFP Pozer.

Les fonds amassés au cardio-thon assurent l’accessibilité aux programmes et activités de prévention, de réadaptation et de maintien du Pavillon du cœur.

« En zone rouge, la Santé publique nous autorise à donner des cours pour notre clientèle prioritaire en réadaptation. En zone orange, nous pourrons rouvrir le pavillon à l’ensemble des visiteurs », indique Chantal Quirion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Distribution de luges au huitième Cardio-thon - L'Éclaireur Progrès
6 jours

[…] À lire aussi : Record de générosité dans un premier Cardio-thon à distance […]