Refonte majeure pour une industrie du quad en santé

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Refonte majeure pour une industrie du quad en santé
La région Chaudière-Appalaches compte 15 clubs et 1745 kilomètres de sentiers à entretenir. (Photo : Gracieuseté – Louis Chamberland)

La Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ) consulte présentement ses membres dans le cadre d’une refonte de son mandat.

En Chaudière-Appalaches, on retrouve 1745 kilomètres de sentiers, 5200 membres et 41 500 véhicules immatriculés. Si l’on ajoute les conducteurs en visite chez nous, offrir des infrastructures de qualité devient primordiale selon Danny Gagnon, directeur général de la FQCQ.

«Seulement pour construire un ponceau, ça peut aller jusqu’à 15 000 $, sans compter les analyses environnementales. On peut aller chercher des subventions, mais c’est devenu très technique. Quand on fait nos tracés, il faut planifier nos traverses avec le ministère des Transports et négocier les droits de passage avec les propriétaires privés», rappelle M. Gagnon.

À l’intérieur d’une refonte actuelle de la Loi sur les véhicules hors route, le gouvernement provincial exigera bientôt la signature de contrats d’acceptabilité sociale pour chaque droit de passage.

Étant donné que la FQCQ possède une permanence, des employés spécialisés peuvent appuyer les clubs.

«On veut donner un répit aux bénévoles pour qu’ils se concentrent sur l’organisation d’activités. Il y a un manque de relève bénévole, au moment où le quad génère des retombées économiques de 1,5 milliard de dollars par année au Québec. Notre sport doit être reconnu comme une activité touristique aussi importante que la motoneige», affirme Danny Gagnon.

Région exemplaire

Au sein de sa démarche consultative, la FQCQ cherche à instaurer les bonnes pratiques régionales dans l’ensemble du réseau provincial. Danny Gagnon estime que Chaudière-Appalaches, avec ses 15 clubs (voir boîte infos), est une région exemplaire quant au développement de l’industrie du quad et côte à côte.

«Ces clubs collaborent bien sur plusieurs dossiers, comme l’entretien des sentiers et le développement des infrastructures. On l’a vu avec l’Express Beauce-Mégantic (couloir entre Tring-Jonction et Lac-Mégantic). Je sais que des clubs seront réticents aux changements et ne veulent pas perdre des responsabilités. On est rendu à la croisée des chemins. Tout est sur la table, y compris la fusion de clubs», confirme Danny Gagnon.

Les responsables des 15 clubs en Chaudière-Appalaches auront tous été rencontrés au plus tard à la fin février. Si vous souhaitez donner votre point de vue, la liste des clubs est disponible ici.

Clubs de quads en Chaudière-Appalaches

  • Club V.T.T. Jaroboce (Saint-Prosper)
  • Club V.T.T. Saint-Côme (Saint-Côme-Linière)
  • Club des Amis de la forêt de Saint-Gédéon
  • Les Aventuriers tout-terrain de la Beauce (La Guadeloupe)
  • Club V.T.T. les Jarrets Noirs de Beauceville
  • Club quad Beauce-Nord (Scott)
  • Club quad Bellechasse (Sainte-Claire)
  • Club V.T.T. Saint-Nérée (Saint-Damien-de-Buckland)
  • Quad Amiante (Thetford Mines)
  • Club quad Lotbinière (Issoudun)
  • Club quad Chaudière-Appalaches Nord (Lévis)
  • Club quad de l’Oie blanche (Saint-Cyrille-de-Lessard)
  • Club V.T.T. les Défricheurs de l’Islet-Sud (Saint-Pamphile)
  • Club quad du Parc (Saint-Fabien-de-Panet)
  • Club quad de la rivière Daaquam (Saint-Just-de-Bretenières)
Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des