Québec instaure à nouveau le couvre-feu

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Québec instaure à nouveau le couvre-feu
Le premier ministre François Legault. (Photo : gracieuseté - Émilie Nadeau)

Le gouvernement du Québec déclare le retour d’un couvre-feu de 22h à 5h qui entrera en vigueur à compter du 31 décembre.

Les contrevenants seront passibles d’une amende de 1000 $ à 6000 $. La décision a été prise pour freiner la propagation de la COVID-19. « Je suis conscient que c’est une mesure extrême, mais c’est nécessaire. Même s’il y a des incertitudes, il y a un risque de dépasser la capacité du système de santé », indique le premier ministre, François Legault, qui s’engage à lever la mesure « dès que la situation le permettra ». Certaines exceptions existent, notamment pour certains travailleurs. Il est possible de consulter la liste sur le site quebec.ca.

Celui-ci précise qu’il ne peut pas instaurer un couvre-feu spécifiquement aux personnes non vaccinées, car ce ne serait pas applicable pour les policiers. M. Legault affirme cependant avoir demandé aux experts d’évaluer la possibilité d’étendre le passeport sanitaire à plus d’endroits.

Il annonce également la fermeture des salles à manger des restaurants. De plus, les écoles, cégeps et universités ne rouvriront pas avant le 17 janvier. « Nous ferons tout pour les rouvrir à cette date », ajoute-t-il. D’autres annonces seront faites à propos des écoles lors d’un point de presse dans les prochains jours. M. Legault précise que des cours en ligne seront donnés lorsque c’est possible et que les services spécialisés demeureront accessibles.

Parmi les autres mesures, les lieux de culte devront fermer leurs portes sauf pour des funérailles. Dans ce cas particulier, l’accès sera limité à 25. Aussi, les commerces seront fermés les trois prochains dimanches, les sports intérieurs seront interdits et le télétravail demeure obligatoire.

Pour ce qui est des rassemblements intérieurs, ils seront eux aussi interdits. Les mêmes exceptions que l’an dernier seront instaurées, notamment pour les personnes seules et les gens qui reçoivent des soins à domicile.

Pour justifier ces mesures, M. Legault a présenté certaines données sur la situation dans les hôpitaux. Il affirme que le nombre d’hospitalisations a doublé au cours de la dernière semaine et qu’au cours de la même période, le nombre d’employés du système de santé qui s’absentent en raison du virus est passé de 5600 à 12 500. « Je suis conscient que ça fait 22 mois que c’est difficile, mais nous avons besoin de vous plus que jamais », dit-il en s’adressant directement aux travailleurs de la santé.

Il a terminé son message en demandant aux Québécois de prendre rendez-vous pour leur troisième dose dès qu’ils le peuvent, indiquant qu’avec deux doses d’un vaccin à ARN Messager, l’efficacité est de 30 % contre le variant Omicron, mais qu’elle augmente à 75 % avec une troisième dose, et en encourageant les non-vaccinés à recevoir le vaccin.

« Les non-vaccinés représentent 10 % de la population adulte, mais 50 % des hospitalisations. Mettez-vous à la place des travailleurs de la santé », conclut-il.

Pour connaître la totalité des mesures et les exceptions mises en place, cliquez ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
francis Pepin
francis Pepin
27 jours

je men vais en floride