Richard Lehoux réélu en Beauce

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Richard Lehoux réélu en Beauce
Richard Lehoux célèbre sa victoire auprès de son épouse. (Photo : gracieuseté)

La Beauce a de nouveau fait confiance à Richard Lehoux. Tout au long de la soirée du 20 septembre, le conservateur s’est creusé une bonne avance sur son plus proche rival, Maxime Bernier, chef du Parti populaire du Canada.

Richard Lehoux l’a emporté avec 48,3 % des voix contre 18,2 % pour Maxime Bernier. Ils ont respectivement obtenu 27 488 voix et 10 347 voix. La bloquiste Solange Thibodeau est arrivée troisième avec 8 606 voix, ce qui représente 15,1 % des votes. Vient ensuite le libéral Philippe-Alexandre Langlois avec 6 992 voix (12,3 %). François Jacques-Côté du NPD termine cinquième avec 1 637 voix pour 2,9 % des votes. Chantale Giguère du Parti Libre a pour sa part reçu l’appui de 1 099 personnes (1,9 %). Le candidat, Andrzej Wisniowski du Parti Vert a obtenu 486 voix pour 0,9 % des votes. Finalement, Sébastien Tanguay du Parti Marijuana a été choisi par 0,4 % des Beaucerons (206 voix).

« Un immense merci aux Beaucerons de me donner un deuxième mandat. Je prends le tout avec humilité », a commenté Richard Lehoux immédiatement après son élection.

De sa campagne électorale, M. Lehoux retiendra que la pénurie de main-d’œuvre est criante plus que jamais, alors que les problèmes de téléphonie cellulaire sont quotidiens et que l’on doit s’en préoccuper très rapidement.

Rappelons que pendant les 36 jours de campagne électorale, les deux anciens députés de Beauce, Richard Lehoux (2019) et Maxime Bernier (2006 à 2019) ont été au coude à coude. Dans les débats électoraux, les attaques ont fusé de toute part. Dans les dernières semaines, les sondages indiquaient que Richard Lehoux était légèrement en avance sur son rival, mais le pourcentage d’indécis ne permettait pas de déceler une tendance franche pour l’un ou l’autre des candidats.

Au total 86 716 électeurs étaient inscrits sur la liste électorale et 56 861 personnes se sont prévalus de leur droit de vote, ce qui représente un taux de participation 65, 57 %.

Autres réactions

La candidate du Bloc Québécois dans la région, Solange Thibodeau, tenait un rassemblement à la taverne sportive Le Gouvernail à Saint-Georges. « J’ai trouvé l’expérience très enrichissante. Je m’étais présentée, car c,était important que le Bloc soit représenté. J’ai mené une belle campagne », dit-elle en remerciant les gens.

Candidat du Parti libéral Philippe-Alexandre Langlois a bien paru lors des différents débats. « Nous nous attendions à ce que ce soit très difficile. Nous partions de loin, mais nous avons travaillé extrêmement fort », mentionne-t-il.

Quant à Maxime Bernier, il a réagi avec une de ses phrases habituelle. « J’aime mieux perdre debout avec mes principes qu’à genou sans principe », a-t-il mentionné en entrevue à Radio-Canada.

En 2019

Lors de la dernière élection, le 21 octobre 2019, le représentant du Parti conservateur avait obtenu un total de 22 817 voix (38,6 %) contre 16 772 votes pour le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier. Guillaume Rodrigue du Bloc québécois avait causé une certaine surprise en terminant au troisième rang avec un total de 8 355 voix. Le libéral Adam Veilleux avait pour sa part obtenu 6 895 voix, François Jacques-Côté 1 799 voix, Josiane Fortin du Parti vert 1 415 voix et le Maxime Bernier du Parti rhinocéros 1 072 voix.

*Avec la collaboration d’Hubert Lapointe et Sébastien Roy

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
PASCALE GUILLET
PASCALE GUILLET
1 mois

Bravo… Il reste à faire vos preuves et c’est pas gagné. Là ou je vis, le cellulaire ne passe pas et je suis obligée d’utiliser le call wifi (appel par la wifi) et cela depuis 3 ans, sinon avant c’était rien du tout, Internet n’était pas présent dans mon rang. Ici, pas de satellite, et les tour des opérateurs cellulaire sont trop basse.

Bien à vous

Pascale