Richard Lehoux se désole du silence radio de Maxime Bernier

Richard Lehoux se désole du silence radio de Maxime Bernier
Maxime Bernier est demeuré sourd aux demandes de Richard Lehoux. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

Dès le lendemain de son élection, Richard Lehoux a communiqué avec le bureau du député sortant Maxime Bernier afin de le remercier pour son travail passé et de vérifier la possibilité de transférer certains dossiers en marche dans la Beauce. Depuis, c’est le silence radio.

«Je trouve ça plate pour les citoyens concernés par ces dossiers. Les députés devraient être au service des citoyens. J’ai vu que dans d’autres circonscriptions, le transfert s’est fait sans problème», a précisé M. Lehoux.

Selon les rumeurs, M. Bernier serait en vacances. Son père a indiqué à Radio-Canada que trente dossiers auraient été transmis directement aux citoyens concernés.

«Le personnel de mes voisins de circonscription, Luc Berthold et Steven Blaney, me donne un bon coup de main pour tenter de récupérer ces dossiers», a ajouté le nouveau député de Beauce.

M.Lehoux a déclaré que dans les mêmes circonstances, il remettrait tous ses dossiers au nouveau député sans hésitation. «C’est une question de respect envers ceux et celles que nous représentons».

Organisation

Mais M. Lehoux n’entend pas faire d’esclandre avec cette situation, ayant bien d’autres chats à fouetter, dont l’organisation de son personnel et de ses bureaux de comté.

«Avec les inondations, ce n’est pas facile de trouver un local à Sainte-Marie, confie-t-il, ce sera plus facile à Saint-Georges. Nous ne sommes pas encore complètement fonctionnels, mais j’ai bon espoir que tout sera réglé le plus rapidement possible».

Depuis son élection, M. Lehoux s’est rendu à deux ou trois occasions à Ottawa. «J’utilise le train, ce qui permet de travailler pendant le trajet».

Il croit que son bureau dans la capitale nationale sera disponible au cours de la semaine prochaine. «Dès que tout sera complété, j’aviserai la population des adresses et des numéros de téléphone où elle pourra me contacter».

Maxime Bernier ne remettra pas ses dossiers

«J’ai respecté les règles de la Chambre des Communes et ça a été très clair avec M. Lehoux qu’il n’aurait pas de dossiers. Mes employés ont appelé les clients qui avaient des dossiers en suspens avec nous pour leur demander si l’on transférait leur dossier à M. Lehoux ou s’ils venaient les chercher. Je rappelle que ce sont des données confidentielles. Et la meilleure pratique c’est de redonner les dossiers qui n’étaient pas encore réglés aux clients», explique Maxime Bernier, rejoint à Toronto où il rencontre ses candidats du secteur afin de faire un retour sur la dernière élection.

Un peu plus de 80 personnes se sont déplacées pour aller chercher leur dossier au bureau de l’ex-député de Beauce. «Ils ont le choix de remettre ou pas leur dossier au nouveau député pour la continuation de leur dossier. Quant aux dossiers inactifs, ils ont été détruits et déchiquetés comme le veulent les règles de la Chambre des Communes», ajoute M. Bernier en terminant.

*Avec la collaboration d’Andréanne Huot

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des